QUELQUE PART – SOMEWHERE

Quelque part ; pour y vivre et pour y appartenir. Regarder l’autre et se voir… se regarder et voir l’autre. Tel un miroir qui reflète une mer dont les vagues submergent et enveloppent. Ces vagues qui noient, ces vagues qui lavent et qui laissent derrière elle un amas de sable froid sur la plage. Un sable que le soleil aura vite fait de réchauffer.

Il suffit d’un moment et tout nous échappe ou tout nous revient. Une envie nourrie par un besoin de sentir un nouveau souffle nous soulever de terre. Alors, nous reprenons notre envol… parce que nous y croyons. Et le vent emporte les feuilles d’un passé qu’on oublie, ou qu’on rejette, tout simplement. C’est dans cette eau qui rafraîchissait que nous avons plongé et qui nous donnait l’impression de tenir le monde dans le creux de la main.

Quelque part entre rêve et réalité ; et nous sommes rendus là, dans cet ailleurs qui nous colle à la peau. Ce quelque part qui nous paralyse parfois, ce quelque part qui nous délivre souvent et par lequel nous pouvons choisir de faire, de vivre une part du rêve et une part de la réalité.

L’autre, c’est cette partie de nous que nous chérissons, qui nous fige, qui nous berce, qui nous tue et qui nous ressuscite. Décider de ne pas vivre avec la morsure de la peur, mais de faire une force encore plus forte que ce que toutes ces faiblesses, que tous ces coups et que toutes ces angoisses.

Alors, c’est un départ pour un autre quelque part… avec cet-te autre, car la vie sans quoi ne serait pas la Vie. Une main, celle que nous tenions… celle qui se tend toujours ; par devoir ou par amour… ? Cette main que aimerions tenir un encore peu plus longtemps. Et faire de cette main la coupe d’un quelque part que nous boirions, ensemble, tel un vin au goût divin.

D.A. Lavoie

© Copyright 2018 DA LAVOIE

===============

Somewhere ; to live there and to belong to it. Look at the other and see us… look  at us  and see the other. Like a mirror that reflects a sea whose waves submerge and envelop. These waves that drown, those waves that wash and leave behind a mass of cold sand on the beach. A sand that the sun will quickly warm up.

It only takes a moment and everything escapes us or everything comes back to us. A desire nourished by a need to feel a new breath lift us from the ground. So we take off again … because we believe in it. And the wind carries the leaves of a past that we forget, or simply reject. It was in this refreshing water that we dipped and it gave us the impression of holding the world in the palm of the hand.

Somewhere between dream and reality; and we went there, in this elsewhere that sticks to our skin. This somewhere that sometimes paralyzes us, that somewhere that delivers us often and by which we can choose to do, to live part of the dream and part of reality.

The other is that part of us that we cherish, that freezes us, that cradles us, kills us and raises us up. Decide not to live with the bite of fear, but to make a force even stronger than all these weaknesses, all these blows and all these anxieties.

So, it’s a departure for another somewhere … with this other, because life without it would not be Life. One hand, the one we were holding … the one that is still stretched out; by duty or by love ….? That hand that we would like to hold a little longer. And to make of this hand the cut of one somewhere that we’d drink, together, like a wine with a divine taste.

D.A. Lavoie

© Copyright 2018 DA LAVOIE

Publicités

4 commentaires

    1. Thank you so much Mihran, you’ve alkways been so supportive. Your great musical talent makes you so open to the magic of words. It’s always such a pleasure to see you here…Delvi.

      J'aime

      Réponse

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s