LE CIEL POUR LIMITE…?

LE CIEL POUR LIMITE…?

- Photography by +Peter Coskun www.pjcphotography.com

J’entends souvent cette expression anglophone qui dit : <The sky is the limit>… . Hé oui, le ciel semble bien le dernier but, sinon la dernière ligne d’arrivée. Cependant, qu’arriverait-il si nous osions imaginer que nous sommes aussi capables d’aller plus haut que le ciel et de nous transporter littéralement au-dessus de lui ? Cela serait donc dire que l’impossible n’existe pas. Ou qu’il n’existe, justement, que dans ces limites que s’impose l’être humain.

Nous avons également entendu cette autre expression qui dit que <Lorsqu’on est né pour un petit pain>… comme pour dire que tout est réglé sinon joué d’avance… et qu’il n’y a aucune façon de contourner ce <destin>.

Pourtant, j’entends aussi quelque part que tout est une question de choix…le choix de rester ou de partir…le choix d’oser ou de se limiter. En opposé à cela, j’entends également qu’il existe bel et bien de ces choses qu’on ne peut surmonter ou tout simplement éviter. Comme la mort d’un être cher… la maladie… l’abandon… la guerre… et quoi encore.

Certes, il vient des évènements douloureux qui rendent l’existence insupportable. Alors, la douleur devient comme une bête qui nous ronge de l’intérieur… et parfois la vengeance semble le seul moyen d’apaiser cette douleur. En revanche, cette vengeance apaise-t-elle vraiment la douleur ou ne fait-elle que la masquer ? Comment cohabiter avec sa bête sans que celle-ci nous détruise ? Chacun doit trouver je crois, car ici non plus il semble bien ne pas exister de recette universelle ou magique! Alors, vivre sans se détruire est aussi un choix; car se nourrir de dépit et de haine ne finit-il pas par nous détruire nous-mêmes ?

Le ciel pour limite…on croit ainsi aller toujours plus haut… mais le ciel est-il la limite ? Cette limite ne serait-elle pas plutôt l’infini de chaque amour, de chaque geste, de chaque décision, de chaque choix, de chaque volonté, de chaque voyage, de chaque découverte et même de chaque abandon? Aller dans ces endroits jamais visités, ceux d’abord à l’intérieur de nous. Car pour atteindre cette limite de l’infini, ne nous faut-il pas abandonner nos manteaux de peurs et d’habitudes et aller au-delà de ce firmament qui nous retient ?

Le ciel pour limite… non… aller jusqu’à la limite de l’infini… l’infini de soi, l’infini de la Vie et l’infini de l’Amour.

D.A. Lavoie

© 2016 D.A. Lavoie – Tous droits réservés.

Publicités

6 réflexions sur “LE CIEL POUR LIMITE…?

    1. Bonjour Colette. Aller jusqu’à l’infini de soi conduit forcément à l’Amour…amour de soi qui indirectement déteint sur les autres. Merci de ta visite, bonne fin de journée et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  1. oui allons jusqu’à l’infini de soi , créons cet espace d’amour et de liberté infini, laissons comme tu le dis  » nos manteaux de peurs » et voguons à contre sens des habitudes, de nos limites imposées et osons nous retrouver au plus profond de soi, au plus profond de l’autre pour goûter ce firmament de la vie réinventée!!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ton commentaire est très concordant avec mon article! Je te remercie de ta visite, passe quand tu veux. Oui, l’infini des choses se trouvent lorsque nous osons aller au-delà des apparences, des conventions, des habitudes et de nous-mêmes. Bonne fin de journée et à bientôt. Delvina.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s