VÉRONIQUE – VERONICA

English version after the French one.

10386819_627413720711267_9147641414607809124_n

Les journées de ce début de septembre se font plus courtes déjà. Par contre, le soleil brille aussi fort qu’en juillet, même si la température se veut plus fraîche.

Une ombre passe et cache un sourire. Véronique sait qu’elle est , mais elle ne sait plus si elle existe. Dans son cœur et dans sa tête, une tempête qu’un vent violent semble déchaîner. Pourtant, le soleil brille dehors, ainsi tout devrait sourire non? Alors, pourquoi cette lourdeur indiscrète qui vient peser sur ses épaules? Véronique l’ignore…elle attend simplement. Qu’attend-t-elle? Tout ou rien. Que se rallume la lumière, que le temps passe ou que les mots en elle revivent.

Le téléphone sonne. Elle le laisse sonner longtemps, jusqu’à ce que ce son devenu assourdissant se taise. Qui était-ce? Elle ne le sait pas et elle s’en fout un peu. Insensibilité soudaine ou au contraire est-ce ce trop de sensibilité qui lui fait mal, tel un mal de vivre? Elle lève les yeux au moment où le soleil se couche et que l’horizon ne soit plus qu’une ligne de feu qui sépare le ciel et la terre.  »Quel spectacle magnifique »,  se dit-elle. Donc, la vie est encore là, même si l’existence se fait invisible parfois.Véronique se lève, un peu chancelante par ses pieds engourdis.

Demain…il devrait être différent d’aujourd’hui même s’il lui ressemblera aussi…alors, rien ne sert de se désespérer ni de tenter de repousser tout ce qui n’est pas encore. Le cri d’un oiseau de nuit…sa tête qui s’étourdit et son cœur qui bat fort…non, Véronique est…elle marche vers toi…lui tendras-tu la main?

DA Lavoie.

====================

08784345 

The days of the beginning of September are shorter now. Still, the sun shines as strong as in July, even though the temperature is more cool too.

A shadow passes and hides a smile. Veronica knows she is, but she does not know if she still exists. In her heart and in her head, a violent wind storm that seems to have unleashed. Yet, the sun is shining outside, then everything should be smiling, no? So why this indiscreet heaviness that comes weigh on her shoulders? Véronica does not know…she’s just waiting. What does she expect? All or nothing. That the light is tured on again, that time passes and the words are revived in her.

The phone rings. She lets it ring a long time, until the sound became deafening quiet. Who was it? She does not know and she does not care a bit. Sudden numbness or rather do too much sensitivity hurts her, just like of this pain of living? She looks up when the sun goes down and that the horizon is no longer more than a fire line that separates heaven and earth.  »’What a magnificent spectacle », she said. So life is still there, even if the existence is sometimes invisible. Veronica gets up, a little shaky with her numb feet.

Tomorrow…it should be different from today even though it will look like it too…so there is no point to despair or try to push anything that is not yet. The cry of a night bird…her head that stuns and her heart that pounds…no, Veronica is…she is walking towards you…will you hold out your hand?

DA Lavoie.

Publicités

9 réflexions sur “VÉRONIQUE – VERONICA

  1. Véronique ne sait plus où elle en est, ça m’arrive aussi parfois et aussi plusieurs d’entre nous sans doute… Une pause s’impose afin de retrouver son équilibre, une réflexion qui a tout son sens, nous sommes toutes une Véronique un jour ou l’autre, il faut essayer de ne pas se laisser enliser trop longtemps et retrouver espoir d’un lendemain meilleur! Merci Delvi, gros bisous mon amie, à bientôt, Gigi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Gigi…oui, je crois que Véronique est à un tournant décisif dans sa vie. Parfois, on ne s’en rend pas compte tout de suite, mais après avoir passé pas mal de temps dans une situation quelconque finit par nous rendre un peu ou beaucoup, loin de nous-même…et c’est ce que je crois qui se passe pour Véronique. Merci de ton commentaire et gros bisous, Delvi.

      Aimé par 1 personne

    2. Je ne sais pas trop de qui tu veux parler, mais ce que j’ai écrit peut s’appliquer à bien des femmes…même si j’ai une idée à qui tu penses alors non, ce n’était pas directement à elle que je pensais…mais tu as raison, si elle ne se retrouve pas bientôt, ce sera très triste, en effet. Merci et gros bisous, Delvi.

      Aimé par 1 personne

  2. Une belle réflexion qui tu nous offres au travers de ce personnage qui cherche un sens à ces jours. Véronique, c’est peut –être moi ou toi, à certains moments de la vie, tant que cette vie ne prend pas un tournant décisif, n’opère pas un changement radical . Cependant, il y a l’acceptation, savoir s’accueillir avec ses limites, là où on en est.
    J’espère que tu vas bien mon amie.
    Bonne journée Delvi, gros bisous ♥

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour ma belle Lucia…oui en effet, Véronique pourrait être toi, moi ou n’importe quelle femme…elle semble chercher sans chercher vraiment..mais c’est fou ce que l’espoir peut apporter et comme tu dis, il y a toujours cette partie de nous, de notre vie que nous devons accepter. Merci ma douce…j’espère que tu cas bien aussi, de même que dans tes projets personnels. Bonne semaine et gros bisous, Delvi.

      Aimé par 1 personne

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s