CES MOTS – THESE WORDS.

e9f67f18

The English version is following the French one.

 »Ces mots qui toujours se suivent, se mêlent et qui aussi s’enchaînent, même après toutes ces années. Mots d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Qu’ils se soient égarés ou qu’ils n’aient été que mis en veille, ils ne sauraient être perdus ni inutiles. Ne détiennent-ils pas le pouvoir et le privilège de nous faire tantôt sourire ou pleurer ? Qu’ils aient été chantés il y a mille ans ou qu’ils ne soient couchés sur du papier qu’à cet instant, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, peu importe. Tous ces mots sont là, prêts à séduire, à capter la vie ou à dire la mort. Ils se font maîtres de nos pensées et de nos songes, qu’ils soient éveillés ou endormis. Raconter des parcelles de vie n’est jamais facile.

Pour noircir du papier, il doit donc subsister cette portion de vérité… et bien sûr, se créer cette part de fiction. Ces parties où tout peut devenir une mise à nu de l’âme, du cœur et du corps aussi. Cette vie qui semble déjà appartenir à un autre monde où tout serait arrivé à quelqu’un d’autre, par cette partie de l’existence que nous appelons le passé.  Donc, cette fraction inexplorée d’un éden dont nous aurions jadis foulé le sol et que nous aurions quelque peu entrevu. Ou même, cette vie pourrait se construire sur tous les demains qui sont ce morceau appartenant encore à l’inconnu que nous chercherions encore, parce que toujours ce fragment d’un miraculeux ailleurs nous envoûterait.

Enfin, puissent tous ces mots qui encore savent si bien nous transporter nous conduisent au-delà de nos maux et de nos doutes. Même, qu’ils suscitent un ravissement qui les porterait au-delà d’eux-mêmes, afin que nous puissions croire que la mort est partie de la vie, et pour également nous persuader que cette vie présente en nous peut nous délivrer un peu plus chaque jour de cette mort que nous portons. ».

D.A. Lavoie.

====================

1606872_10203075177192082_4076248199193677225_n

« Those words which always follow each other, mingle and also are still connected, even after all these years. Words of yesterday, of today and of tomorrow. Either if they seem gone or that they have been put to sleep, they can not be lost or useless. Don’t they have the power and the privilege to make us smile or cry sometimes? Mat they were sung a thousand years ago or just are lying on the paper at that moment, whether here or elsewhere, it doesn’t matter. All these words are there; ready to seduce, to capture life or death to say. They are masters of our thoughts and our dreams, whether awake or asleep.

To write it all down on paper, it must remain that portion of truth … and of course, to create a part from fiction. These parts where everything can become a baring of the soul, of the heart and of the body too. This life already seems to belong to another world where everything had happened to someone else, by this part of existence that we call the past. So, this unexplored fraction of an Eden that we would once trod and we would somewhat glimpsed.

Finally, may all these words which still can carry us away lead us beyond our pain and our doubts. Also, may they generate a delight that would go beyond themselves, so we may believe that death is part of life, and also to persuade us that this present life can deliver us a little more each day of this death we wear.’’.

D.A. Lavoie.

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

10 Responses to CES MOTS – THESE WORDS.

  1. gaïa says:

    Les mots. Je les aime tant ! Quelle que soit leur portée, qu’ils nous dépassent, qu’ils nous manquent ou qu’ils nous touchent, nous sommes pétris de mots. Ce sont les atomes de l’âme.
    Merci pour ce beau partage Delvi !

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Tu sais ma belle amie, que tu sois une amoureuse des mots est évident pour moi! Tu jongles avec eux avec des mains de maître…tu les enroulent autour de ta magie, de ton coeur et de ton âme. Les mots sont bien sûr le meilleur moyen d’exprimer et de dire les choses, de partager cet univers merveilleux qui sommeillent en nous! Je te remercie beaucoup de t’être arrêtée afin de commenter cet humble article que je réserve aussi pour mon prochain livre-l qui sortira un peu plus tard! Bonne semaine à toi et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  2. colettedc says:

    Cela arrive aussi, de mon côté, de trouver parfois, des commentaires ainsi de l’un(e) ou de l’autre … merci de ton gentil retour sur le fait … agréable soirée ! Gros bisous et bon lundi également !

    J'aime

  3. colettedc says:

    Bon, je ne sais pas ce qui arrive, j’ai placé un commentaire à deux reprises, et je n’en vois aucune … mystère !!! …

    J'aime

    • colettedc says:

      … celui-ci entre alors : lis aucun … je disais donc que oui, comment écrire des mots sans cette part de vérité de notre vécu … certes, nous les meublons de nos désirs, de nos attentes, de nos fantaisies … etc. … ils sont nous, ces mots ! Bon et bel après-midi Delvi !
      Gros bisous.

      J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Colette…je ne sais pas pourquoi, mais WordPress avait mis tes commentaires parmi les indésirables. Je les ai ressortis et publier. Je répondrai donc à tous par mon retour, si tu veux bien. Eh oui, les mots révèlent cette part de nous…ils trouvent et dénotent si bien tous nos désirs, nos joies comme nos peines ou nos victoires comme nos échecs (qui pour moi ne sont pas des signes de faiblesse, mais plutôt des apprentissages que la vie met sur nortre chemin.). Ils sont ce reflet de nos personnes, de nos croyances et nos valeurs aussi. Merci à toi pour ta persévérance et ta fidélité…bon lundi et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  4. colettedc says:

    Ah ! Oui, sous tous ces mots, se cache une part de vécu … car comment déposer des mots qui vaillent sans cela … certes, nous les meublons de nos désirs, de nos attentes, de nos faitaisies … etc. … bon et bel après-midi Delvi !
    Gros bisous.

    J'aime

  5. colettedc says:

    Ah ! Oui, dans tous ces mots écrits, il est une part de vécu … car, comment déposer des mots sans cela … ils sont agrémentés au gré de nos désirs, de nos fantaisies … etc. … mais cette part de vérité se cache là, ça, c’est certain ! Bon et bel après-midi Delvi !
    Gros bisous.

    J'aime

  6. flipperine says:

    avec les mots on peut faire beaucoup de choses, raconter, dire, s’en prendre au passé, au présent, rêver au futur , faire de la joie comme de la peine, les mots une chose dont on ne saurait se passer mais à manipuler avec prudence

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Flipperine…tu as raison, les mots ont ce pouvoir de nous élever ou de nous écraser. C’est pourquoi nous devons nous en servir pour donner de la joie et du bohneur, non pour faire de la peine ou la guerre. Les mots, ils sont puissants telle une épée, alors je crois qu’il faut avoir conscience de la responsabilité que cela peut contenir. Merci pour ton beau commentaire mon amie, bon début de semaine et gros bisous, Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :