UN RÊVE – ONE DREAM

English version right after the French one.

===================

lrs1486_1

Un jour s’est levé timidement, osant à peine sortir de sa nuit. Par endroits, le soleil brille pendant qu’ailleurs il pleut. Un oiseau plane dans le ciel annonçant une nouvelle liberté, alors que  silencieusement un homme regarde sa montre qui lui dit les minutes qui filent. Soixante-quinze ans déjà.  »Mais où est passé ma vie? », se demande-t-il. Seuls les bruits qui semblent venir de bien loin lui rappellent qu’il vit encore.

Un rêve…tout n’avait-il été qu’un rêve? Il ferme les yeux et tente de se souvenir…oui, il y avait eu une femme, pas son épouse non, une autre. Elle n’a pas de visage, car les yeux de l’homme ne voient plus. Au plutôt si, ces yeux lui révèlent encore le jour, mais il ne voit plus avec le regard de la mémoire. Pourtant, cette femme doit bien avoir existée ou n’est-elle que le fruit d’un doux rêve?

Un rêve qu’il a fait et qu’il poursuit toujours d’ailleurs. Seule la venue de l’infirmière lui impose un arrêt. Il a hâte qu’elle parte et le laisse tranquille afin de poursuivre dans sa tête la trame de ce merveilleux épisode de sa vie. Une femme oui…et elle lui souriait en lui tendant la main…ses lèvres étaient douces (du moins il le conçoit ainsi) et son corps simplement lumineux.

Un rêve; l’homme  suit des yeux le vol de l’oiseau. Il sourit, car il sait que même si sa mémoire le fait sombrer parfois dans de vides couloirs, son coeur sait que cette femme était vraie et que l’amour les avait uni. Oui, dans son coeur et dans son rêve, l’amour existe encore.

D.A. Lavoie.

====================

image-1-for-coleen-17-03-11-gallery-340591154

One day rose timidly, hardly daring to leave his night. In places, the sun shines while elsewhere it rains. A bird soars in the sky announcing a new freedom, while silently a man looks at his watch which tells him that the minutes go by fast. Seventy-five years old.  »But where did my life go?  », he asks himself. Only sounds that seem to come from far away remind him that he is still alive.

A dream…just had it been a dream? He closes his eyes and tries to remember…yes, there was a woman, not his wife no, another one. She does not have a face, because the eyes of the man do not see. Well, those eyes still show him the day, but he no longer sees with the eyes of memory. But this woman must have existed or is she just the result of a sweet dream?

A dream he had and still continues elsewhere. Only the arrival of the nurse imposes a stop. He is anxious for her to go and leave him alone, so he can pursue in his head the frame of this wonderful episode of his life. A woman, yes…and she smiled, holding out her hand…her lips were soft (at least that’s how he conceives it) and her body was simply luminous.

A dream; the man follows the flight of the bird with his eyes. He smiles because he knows that even if his memory sometimes sunk in empty corridors, his heart knows that this woman was real and that love had united them. Yes, in his heart and in his dream, love still exists.

D.A. Lavoie.

 

 

 

 

Publicités

14 réflexions sur “UN RÊVE – ONE DREAM

  1. Une belle histoire Delvi et un doux souvenir qu’il a envie de nourrir, ça se comprend. C’est triste aussi de savoir que l’on peut perdre la mémoire ainsi. Le coeur peut-il oublier ?
    Bonne soirée Delvi, bisous ♥

    J'aime

    1. En effet, il est triste parfois de voir que l’oublie s’installe auprès des gens qu’on a tant aimé. Comme tu dis, la mémoire oublie sans doute, mais moi ej crois que le coeur lui n’oublie jamais! Puisque l’amour, même s’il devient silencieux, demeure toujours quelque part entre la tête et le coeur. Merci Lucia d’être passée, bonne fin de soirée à toi et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  2. Bonjour Delvina !
    Joyeux anniversaire en retard, mais le coeur y est ! j’ai été pas mal bousculée ces derniers temps. Texte très touchant et poignant. La nostalgie me fait toujours cet effet. Bises

    J'aime

    1. Merci ma belle amie et ne te fais pas de soucis pour le retard…je ne me sens pas plus vieille pour autant! Je suis heureuse que mon petit texte te plaise. C’est toujours un immense plaisir de recevoir tes commentaires, merci d’être pasée. Bonne fin de journée et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  3. Oh c’est un très beau texte Delvina, il me touche beaucoup, je revois mon père et par la suite ma mère, quand la mémoire se perd, on se demande les proches quels peuvent être les souvenirs qu’ils leur restent, j’espère que ce sont des souvenirs de ce genre qu’il revenaient de temps en temps à mes parents… Merci mon amie, gros bisous, Gigi 🙂

    J'aime

    1. Bonsoir Gigi; tu sais le souvenir et la mémoire sont des choses bien importantes et fortes dans la vie d’un être humain…mais ils peuvent être fragiles aussi. Par eux s’amassent des joies qui s’étalent sur le fil du temps, ainsi que d’immenses peines ou des questions qui font s’interroger les gens et leurs proches. Merci d’aimer et d’être passée. Très bon mercredi et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  4. De toute beauté que ce texte ! J’♥ beaucoup ! aussi :
    ~
    ♪♫♪ HEUREUX et JOYEUX ANNIVERSAIRE chère Delvi ! ♪♫♪
    Une année à la mesure de tes attentes !
    Une année remplie de tout ce que désire ton coeur !
    Gros becs d’anniversaire xxx … ♥

    J'aime

    1. Merci ma douce Colette d’avoir aimé ce texte…un autre souvenir peut-être? Merci également pour tes souhaits, cela me touche beaucoup. Très bon mardi à toi et gros bisous, Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s