En partant…- Leaving…

English version after the French one.

images

Pour NP.

‘’En partant…sur un bateau imaginaire…en partant…toi capitaine et moi marin, seuls au monde, nous avons laissés tous nos amis sur le rivage en partant ce matin.

En partant…pour un voyage sans escale…en partant avec nos rêves pour océan nous voyons nos vertes prairies disparaître doucement loin de nous, loin du temps.

Hey farewell, adieu, so long, vaya con dios…que le Ciel nous donne ce que nous cherchons. Hier encore le vin était bien plus doux que du miel…Dieu que ce temps, que ce temps était bon… ».

En partant pour ne plus revenir. En partant sans un regard derrière soi, après une longue marche en compagnie de cette bête qui lui rongeait avidement et sans pitié le cœur, et donc ne lui laissant point de repos. En partant, avec pour seul désir de fuir la souffrance.

Partir, pour retrouver son âme mais en y laissant son cœur. Ce Cœur de Soleil qui ne bat plus et qui ne brille plus. Elle était dans son monde, hier, bien avant que cette longue nuit ne se termine jamais plus et que l’aube ne devienne que remplie de nuages rayant son horizon qu’elle avait pourtant vu bleu. Oui, elle était morte déjà bien avant de mourir.

Elle demandait peu tout en attendant beaucoup. Courant après le fil d’un l’arc-en-ciel fantaisiste et presque impossible saisir, elle avait pourtant atteint le bout du chemin. Elle avait réussie…mais son rêve ne fut que de courte durée. L’arc-en-ciel s’étant évanoui, il ne lui resta qu’une amère illusion, puis celle d’une réalité encore plus cruelle.

Alors elle a fermé le livre. En partant, elle a fermé les yeux sur ces images d’autrefois et sur celles d’un demain qu’elle ne connaîtrait jamais.

‘’En partant sur un bateau imaginaire…en marchant sur un vieux chemin de poussière chaque instant qu’il nous sera donné de vivre nous en ferons des légendes pour nos enfants.

Hey farewell, adieu, so long, vaya con dios…que le Ciel nous donne ce que nous cherchons…hier encore le vin était bien plus doux que du miel…Dieu que ce temps, que ce temps était bon.’’.

D.A. Lavoie.

====================

Leaving Eden

For NP .

 »Leaving…on an imaginary boat…leaving now… you Captain and me sailor, alone in the world, we have left all our friends on the shore startwhile leaving this morning.

Leaving on a journey…nonstop…leaving with our dreams for our ocean, we see green meadows disappear slowly away from us, away from time.

Hey farewell, adieu, so long, vaya con dios…may Heaven gives us what we seek. Yesterday still, the wine was much smoother than honey…God, how this time, how this the time was good… ».

Leaving…to never come back…leaving, alone and without a word, full of painful souvenirs after a long walk with this beast gnawing at her eagerly and ruthless heart, and thus leaving her no rest. Leaving, with the sole desire to escape the suffering.

Leaving… to find her soul, but by leaving her heart behind. The Heart of the Sun that has stopped beating ant that no longer shines. Yesterday, she was in her world; well before this endless night went on and that a dawn became filled with clouds lining the horizon she once had seen blue.

She asked little, but meanwhile a lot. Chasing a visionary rainbow almost impossible to catch, she however managed to reach its tail…it was successful…but her dream was short-lived. The rainbow having fainted, she was left with a bitter illusion, then the even more cruel reality.

Then she closed the book…while leaving, she closed her eyes on these images of the past and those of a tomorrow she would never know now.

‘… leaving on an imaginary boat…walking on an old dusty road…every moment that we’ll ever live we will make captions for our children…

Hey farewell, adieu, so long, vaya con dios…may Heaven gives us what we look for. Yesterday still, the wine was much sweeter than honey… God, how this time, how this time was good… ».

D.A. Lavoie.

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

6 Responses to En partant…- Leaving…

  1. Lucia says:

    J’ai lu ton commentaire à Collette Delvi, je comprends ta tristesse. Ton texte est très touchant
    Bon après-midi mon amie, bisous

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Merci Lucia…un départ aussi violent et soudain nous enlève un peu plus de vie je crois…mais celle-ci sera toujours vainqueur, même de la mort, puisque nous ferons revivre cette personne tant que nous vivrons par nos souvenirs, je crois. Donc en quelque part, elle n’est pas partie. Passe une très belle semaine mon amie, gros bisous. PS – À quand ton prochain bouquin? Moi, j’ai beaucoup aimé! Delvi.

      J'aime

  2. Bonjour Delvina,
    Que c’est agréable d’écouter la voix pure de Nana Mouskouri. Merci pour ce partage. Très bon dimanche à toi !

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Écouter la voix de Nana, c’est toujours agréable, peu importe ce que nous vivons,car elle sait chanter toutes nos émotions. Merci de ta visite et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  3. colettedc says:

    J’♥ ! Vive à fond chacun de nos jours qui passent, pour que demain, même s’il est différent et que quelqu’un nous manque, nous n’ayons pas à regretter notre hier ! Merci pour ce magnifique billet Delvi … bon et bel après-midi de ce samedi et agréable fin de semaine toute entière !
    Gros bisous.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Colette…je suis heureuse que tu aimes…même si cet article et cette chanson nostalgique furent publiés en mémoire d’une chère amie qui est partie d’elle-même il y a quelques jours. Non, nous n’avons pas à regreter hier, même s’il y a des poids très lourds à porter parfois. Désolée, la tristesse je crois…merci de ta visite, je l’apprécie beaucoup…passe un très beau dimanche et gros bisous. Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :