À qui la responsabilité?

RSE

Le 26 mars dernier, j’avais publié un article s’intitulant  »Qui est responsable? ». Je reviens un peu sur le sujet de la responsabilité aujourd’hui…en parle-t-on assez ou trop? Est-ce encore un de ces mots galvaudé? À voir?!?
La neige et le vent étaient au rendez-vous aujourd’hui…de même que l’orgueil et la peur qui se tradruisent parfois par le simple fait de se taire ou de ne pas regarder pour ne pas avoir à VOIR. Bon, cela me vient un peu de ce que j’entendais aux bulletin de nouvelles plus tôt. Et des gens  » biens  » de ce quartier d’une ville loin de chez-moi qui ont décidés de faire le grand ménage et de repousser les mendiants, ces gens de la rue qui tachent leurs respectabilités et dérangent leurs conforts. Et ils veulent en faire quoi? Deviner. Tout simplement  envoyer ceux-ci très loin d’eux, là où ils ne pourront plus les voir ni les entendre. Comme si ces malheureux n’étaient plus qu’une meute de chiens gâleux ou un troupeau de moutons devenus trop noirs pour être dignes d’être considérés comme des humains. Donc pas besoin de les aider, non? Puisqu’ils n’en valent même pas la peine. Quelle offense à la l’Humanité, vous ne croyez pas?
Néanmoins, toutes ces bonnes gens se sont-elles seulement arrêtées pour écouter et tenter de comprendre POURQUOI ces autres êtres humains en étaient rendus là…à être obliger de vivre dans la rue alors qu’il fait si froid dehors? À en être arriver à demander la charité, à quêter si vous préférez. Ou encore ces mendiants doivent fouiller dans les poubelles pour manger et se battre littéralement avec leurs poings afin de survivre à cette jungle que peut devenir la rue. Donc, la question que demandait la commentatrice était celle-ci: À QUI REVIENT LA RESPONSABILITÉ de venir en aide à tout ce monde? Au gouvernement? À la famille? Aux amis? Aux voisins qui souvent ne connaissent même pas celui qui se tient près de leur lampadaire? QUI devrait être responsable? Moi? Vous?  L’étranger? L’immigré? Est-ce seulement l’affaire de tous les autres sauf de nous? Qui alors doit s’en occuper? Ainsi, tout le monde se lance la balle; et pendant ce temps quelqu’un meurt de froid, de faim ou de solitude.
Je suis peut-être idéaliste sur les bords, mais moi il me semble que la vie de tout être vivant EST la responsabilité de tous. Je me trompe? Car si un tel ou une telle se ferme les yeux pour ne pas voir cette misère et se bouche les oreilles pour ne pas entendre les cris de souffrance de ses semblables, QUI alors va le faire? Ne nous appartient-il pas à tous de tendre la main, de réchauffer les os gelés de l’inconnu et de nourrir ces bouches affamées? Si je m’occupe d’aider quelqu’un aujourd’hui, cela ne risque-t-il pas de m’être rendu de quelque façon lorsqu’à mon tour j’aurai besoin d’aide?
Ne soyons pas si insensibles ou ignorants. Puisque la vie de l’autre se continue à travers la mienne et vice-versa…pas vrai? Nous sommes tous liés par le même ordre…qui n’est nul autre que celui de la VIE. Même si trop souvent nous baissons la garde, même si trop souvent nous ne pouvons pas imaginer à quel point ces gens font partie de NOTRE société, il ne faut pas être assez aveugles ou bouchés pour juste une fois ne pas oser la compassion, l’amitié, l’amour, le pardon et la paix.
D.A. Lavoie

De_la_responsabilite_de_lhomme_275x207

Publicités

7 réflexions sur “À qui la responsabilité?

  1. Bonjour Delvina ,  » qui est responsable ?  » est un papier pas comme les autres , du moment qui reflète les choses de la vie courante .
    a mon avis , nous sommes tous/toutes des frères et des sœurs de par le monde , mais le manque de :
    sagesse , de raison , de moralité ont influé sur l’état des choses .
    la violence appartient à l’Espèce animale et la non-violence appartient à l’espèce humaine .
     » touts pour chacun , chacun pour tous  » , voila la règle d’or pour la vie de tous les jours …
    j’ai bien apprécié l’expression :
    « …nous sommes …capables de l’exclure ? »
    merci de ce régale intellectuel , combien raisonnable .
    bravo! et bonne continuité pour ta beauté culturelle et la verve de ta bonne plume d’or combien très fertile …mes amitié majid , bon weekend .

    J'aime

    1. Tu as bien raison mon ami…cette vie devrait être simplement une union des humains, donc tous pour chacun et chacun pour tous.J’aime bien cette pensée! Le plus moche, c’est que tout le monde a cette tendence à rejeter la faute sur les autres lorsque cela ne va pas à sa manière…manque e maturité et de conscience sociale je crois! Merci de ton beau commentaire, bon week-end, repose-toi bien et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  2. On ne peut jamais savoir si ce n’est pas nous qui aura besoin un jour… Qui sommes-nous pour juger sans savoir, pourquoi ces gens se retrouvent à la rue? Je crois que c’est notre responsabilité à toutes et à tous que les gens dans notre société aient plus de facilité à vivre, qu’ils aient les services qu’ils ont besoin pour ne pas mendier ou mourir de froid dans les rues. Les plus démunis de notre société, les mendiants, les personnes âgées, les handicapés et les grands malades, il faut faire tout ce qu’on peut pour aider, chacune et chacun à sa façon; il faut essayer d’élire de bons dirigeants, ils gèrent notre argent pour prendre soin des plus démunis, plus que tout entre autres… Je sais que ce n’est pas la seule responsabilité de nos dirigeants, c’est aussi la nôtre, il faut en parler, dénoncer et crier jusqu’à ce qu’on nous entende. J’en sais quelque chose… Si nous n’avons pas d’empathie et de générosité pour les gens qui en ont besoin, nous ne méritons pire qu’eux je pense…. Merci, très belle réflexion Delvi, gros bisous mon amie, désolée pour mon commentaire un peu long, je me suis laissée emporter un peu loll.
    Bon mercredi mon amie, gros bisous, Gigi 🙂

    J'aime

    1. Bonsoir chère Gigi; ne sois jamais désolée de tes  »longs » commentaires, je les apprécie beaucoup! Et ils me montrent ta solidarité et ta passion pour la justice! Tu sais, je crois que pour que règne un peu de cette justice justement, et afin que les besoins de tout le monde soient entrevus sinon comblés, il faut que tout le monde se lève et se tiennent la main…nous, les autres, les gens de la rue, ceux d’autorité (police, juge, travailleurs sociaux, psys et autres) et que nous continuons de lutter pour que enfin nos dirigeants se réveillent et voient les misères humaines. Mais ça, c’est un long et dur labeur…il ne faut pas attendre après eux pour changer le monde! Car le système est bâti sur quoi? De l’avidité, de l’hypocrisie…et de rares fois on rencontrent des politiciens encore humains…mais eux, leur collègues se chargent de les  »convertir » et de les mettre à leur main. Alors parfois je me demande…ils servent à quoi ces marionnettes? À aider ou à élever encore plus haut les murs de l’indifférence? Tu vois, moi aussi je commente long parfois…bon jeudi et gros bisous. Delvi.

      J'aime

      1. Oui Delvi, on devient un peu amère vis-à-vis tout ce système, je pense aussi pour qu’il y ait une forme de justice, ça doit venir d’un peu tout le monde qui se lève debout et dénonce haut et fort les injustices, tu as raison, ce n’est pas demain que tout cela changera mais, comme disait mon père c’est à sans cesse cogner sur le clou que ça finit par entrer… Nous avons raison d’être cynique mais il ne faut surtout pas abandonner. Gros bisous à toi aussi et bon jeudi Delvi. Gigi 🙂

        J'aime

  3. Il est clair que pour moi c’est la responsabilité de chacun . Bien que nous puissions agir de façon différente selon notre position . Nous pouvons dénoncer les agissements sans scrupule de certains comme tu le fais pour médiatiser au maximum ces actes . Nous pouvons participer comme bénévoles pour des associations de soutien au plus démunis . Si les gens qui gouvernent ne font rien ou font de fausses promesses c’est d’autant plus difficile . Je n’ose imaginer la misère bien présente en France si Coluche n’avait pas lancer les « Restos du cœur » et je pense aussi a l’œuvre de l’abbé Pierre qui permet aujourd’hui de faire travailler et réinsérer dans ses associations des gens défavorisés . Mais à chaque fois c’est l’œuvre de bénévoles . Bonne journée tout de même .

    J'aime

    1. Bonsoir mon ami; je suis d’accord avec toi, il y tant de façons d’aider les gens dans le besoin…et malgré tout ce qui se dit sur la violence, l’indifférence, l’abandon, le haine, la pwur ou encore la guerre et l’injustice, il y a des gens responsables qui manifestent de l’,empathie pour les plus démunis. À leurs façons ces gens portent une petit aura de sainteté je crois! En faite, nous devrions tellement plus parler de ce qui se fait de bien que de mal dans ce monde…cependant nous sommes de ceux qui veulent encore crier j’imagine…dénoncer le mal…mais le bien et l’amour aussi il faut en parler, et maintenant plus que jamais! Merci de ton précieux commentaire, passe une très belle semaine et gros bisous. Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s