Au nom de la raison. – In the name of reason.

247_Tears, Rose and Piano_Jackie 

Bonjour…

un autre jour s’est levé, les heures se sont enfuies et quelque part dans le monde, c’est déjà la nuit. Le sommeil gagne les gens dont la lune domine le ciel. Perdue dans ses pensées, Sandrine espère, se déchire et attend que des réponses viennent dissiper ses doutes. Ce matin, les mots d’une chanson qu’interprétait Laurence Jalbert lui tordent un peu le cœur.

Des mots dont la force et la sagesse lui donnent de penser un peu plus que peut-être, elle aurait aussi le droit de s’abandonner, de permettre à présent que son cœur l’emporte sur sa raison. ‘’Pourquoi devrais-je encore renoncer?’’ est la question qui ne cesse de tourner avec la chanson qui dit… »…c’est quoi la vérité? Qui peut prétendre un jour y avoir goûté? À marcher toujours dos à la lumière, tu n’as jamais vu que l’ombre de toi-même…tu pleures tes déceptions…chacune des larmes qui coulent portent un nom…mais pourquoi donc toujours fuir une tempête qui n’existe que dans ta tête…Au nom de la raison, tu as laissé passer des amours, des passions…mais laisse donc ton cœur te guider… ».

Ouais…cela semble  facile à faire, n’écouter que son cœur; néanmoins, une réalité l’empêche de totalement y croire! Et pourtant elle veut, et surtout, elle DOIT s’y accrocher de toutes ses forces, à cette pensée. Vous voyez, elle aussi malgré ses incertaines certitudes, ses valeurs, ses joies et tout ce qu’elle montre de sa ‘’forteresse que rien n’ébranle’’, elle n’est souvent que fragile (donc humaine) devant l’immensité de ce que la vie daigne lui présenter.

 Cependant, qui sait si bientôt un jour ne viendra pas où tous ses doutes et ses peurs fonderont sous la chaleur d’un soleil nouveau? Parce qu’elle veut encore voir et tellement être entourée de cette lumière qui l’attire. ‘’Cependant’ se dit-elle, ‘’vous aussi, vous connaissez des peurs, vivez des angoisses et balancez entre votre cœur et votre raison. Pendant ces jours qui parfois semblent interminables et sans issues, vous devenez comme moi tellement lasses, que vous ne savez même plus la direction à prendre afin de vous rendre chez-vous!’’.

La radio ne chante plus; plutôt, une voix chaude qui semble tout près laisse échapper ces mots : ‘’Lorsqu’arrive le jour où nous nous sentons si fatigués et qu’il nous est difficile de mettre un pied devant l’autre, lorsque tout ce que nous avons fait semble ne mener nulle part, IL FAUT TENIR BON. Il faut tenir bon encore un instant. Puisqu’un jour viendra où nous SAURONS que finalement, le premier jour du reste de notre vie est arrivé!’’ (Tient, tient, se dit Sandrine en fermant les yeux).

La voix poursuit : ‘’Ce jour-là, nous verrons peut-être un lever ou un coucher de soleil, un arc-en-ciel ou le sourire d’un enfant, et nous saurons. Ce jour-là, nous saurons que ce qui importe n’est pas la lutte que nous avons menée ni les résultats que nous aurions voulus obtenir. Nous saurons plutôt que l’essentiel, c’est d’être touché par la joie de cette journée et par la découverte d’une vérité qui dormait en nous. Bref, ce jour-là sera un jour que nous n’oublierons jamais.’’.

Super, se dit Sandrine. Et maintenant? Faut-il croire qu’en somme si aujourd’hui je ne fais qu’écouter mon cœur, je  deviendrai ouverte à être touchée par la vie, l’amour, la joie, et même la grâce d’ÊTRE, bien plus que celle de simplement exister ? Cela veut-il donc dire qu’aujourd’hui, là maintenant, le moment est venu de mettre de côté ce que seule ma raison me dit? Ainsi au lieu de m’inventer mille et un scénarios sur ce qui pourrait venir demain, je pourrais également me permettre d’être libre d’expérimenter la joie du moment présent…et d’ouvrir la fenêtre qui laisse pénétrer cet air frais qui balaierait mes doutes?!?

D.A. Lavoie.

====================

fem.nys153

Hello.

Another day has dawned, hours fled, and somewhere in the world it is already night. Sleep wins people whose moon dominates the sky. Lost in her thoughts, Sandrine hopes, and is tearing her apart, as she waits for some answers that could come dispelling her doubts. This morning, the words of a song interpreted by Laurence Jalbert twist a little her heart.

Words whose strength and wisdom gets her to think a little more that maybe she also could have the right to abandon herself, to allow her heart outweighs reason.  » Why should I give up again?  » Is the question that keeps coming with the song that says…  »…what’s the truth? Who can claim that one day he tasted it? To always walk with your back turned from the light, you only saw the shadow of yourself… you cry your disappointments…each of your tears running down have a name…but why always escape a storm that exists only in your head?…in the name of reason, you let pass by some loves, some passions…but just let your heart guide you …  ».

Yeah…it sounds easy to do, listen to your heart; however, a reality prevents her from totally believe it! And yet she wants, she NEEDS to cling with all her strength to this thought. You see, also despite of her uncertain certainties, values, joys, and all this ‘’fortress so strong that nothing shakes its’’ that Sandrine shows, she is often fragile (so, just human) before the immensity of what life deign to submit.

 However, who knows if soon won’t come a day when all her doubts and fears will be melting down by in the heat of a new sun? Because she wants to see again so much and be surrounded by that light which attracts her. ‘’However  »’ she said to herself,  » you also know the fears, anxieties and live swing between your heart and your reason. During these days that sometimes seem endless and without issues, you become like me so tired, you do not even know which direction to take to get home! ».

The radio sings no more, but rather, a warm voice that seems so near lets slip these words:  »When the day comes when we feel so tired and that it is difficult to put one foot before the other, when everything we did seem to lead nowhere, WE MUST HOLD ON . We must hold on for another a moment. Since the day will come when we will finally KNOW that the first day of the rest of our lives has arrived!  ». (Really, says Sandrine while closing her eyes).

The voice continues:  » That day, we may see a sunrise or a sunset, a rainbow sky or the smile of a child, and we’ll know. That day, we will know that what matters is not the fight we conducted or the results that we wished to obtain. We know rather than the essential thing is to be touched by the joy of this day and the discovery of truth sleeping in us. In short, this day will be a day we will never forget. ».

Great, says Sandrine. And now what? Should I believe that if today I just listen to my heart, I will become open to being more affected by life, love, joy, and even the grace to BE, more than to simply exist? Does this therefore mean that today, right now, the time has come to set aside what only my reason tells me? So instead of me inventing a thousand and one scenarios on what might come tomorrow, I could also allow me to be free to experience the joy of the moment…and open the window that lets the fresh air which would sweep all of my doubts?

D.A. Lavoie

Publicités

19 réflexions sur “Au nom de la raison. – In the name of reason.

  1. Bonjour Delvina ,

    « Au nom de la raison » est un papier pas comme les autres , du moment qui touche aux choses de la vie courante .
    A mon avis , la conscience a toujours raison ….elle est infaillible .
    Il faut triompher des doutes ,pour pouvoir vivre aisément .
    La raison est synonyme de sagesse , que nous devons consulter à chaque fois que nous avons besoin .
    J’ai bien apprécié l’expression :
    « …mettre de coté ce que seule ma raison me dit ? »
    Merci de ce régal intellectuel , combien raisonnable .
    Bravo ! et bonne continuité pour ta beauté culturel et la verve de ta bonne plume d’or combien très fertile .
    Mes amitié Majid .

    J'aime

    1. Bonsoir Majid…tu sais, il ne faut pasmélanger la conscience et la raison. La conscience nous fait choisir…elle est cette petite voix qui nous guide et le plus souvent, elle vient du coeur. Alors que la raison vient de notre tête, donc du côté rationnel de soi. Mais je comprends ce que tu veux dire…et je te remercie de ton passage et bon commentaire. Très bonne semaine à toi et gros bisous, Delvi.

      J'aime

  2. Les choses ne peuvent venir que lorsque le cœur est prêt à les accueillir bien que la peur se comprenne, c’est une forme de protection pour ne plus souffrir.
    A force de raisonner, on étouffe les désirs du cœur, lui seul pourtant sait ce dont il a besoin, mais peut-être que l’inconscient résiste encore.
    Ce que j’aime dans tes partages Delvi, c’est ton authenticité, tu n’as pas peur des mots
    Bonne journée mon amie, bisous de coeur

    J'aime

    1. Bonsoir Lucia…authenticité…tu me flattes…j’essaie de dire des choses qui font mal parfois, qui viennent nous chercher dans nos plus denses recoins de l’esprit…les désirs du coeur…ma belle amie, n’écouter que son coeur…n’écouter que sa raison…ni l’un ni l’autre ne me sert si je m’y jettre à corps perdu et toutes portes ouvertes…pourtant, il doit bien y avoir un équilibre entre les deux…mais parfois, trop souvent même, le trouver demande tellement de travail et de foi en soi…pour ne plus souffrir avec et contre la souffrance, tu l’as bien dit. Merci de ta visite, j’apprécie ta voix de sagesse…bon lundi et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  3. « Ouvrir la fenêtre qui laisse pénétrer cet air frais qui balaierait mes doutes » et surtout, ouvrir grand son cœur, il entend la voix de la raison mais sait l’interpréter à sa manière

    J'aime

    1. Bonsoir Élisabeth…tous tes j’aime et tes commentaires sur mes 2 Blogs sont très appréciés! Tu as bien raison tu sais…et c’est bien connu: le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas…ouvrir grand son coeur oui, car il saura bien comment faire entendre sa voix bien à lui, à cette raison souvent trop fermée! MERCI pour tout, très bon dimanche à toi et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  4. Oui, la joie du moment présent suffit et un moment à la fois, fenêtre grande ouverte oui … pour laisser entrer la vie … bien d’accord avec cette idée !
    Bonne fin de cette journée Delvi (notre journée) … gros bisous.

    J'aime

    1. Bonsoir Collete, heureuse de te revoir! La joie du moment présent devrait suffir oui…alors pourquoi nous laissons-nous emporter par la vague du passé trop souvent? Les être humains sont-ils à ce point si ignorants de où sont leurs bonheurs??? Heureuse que tu aimes, très bon dimanche et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  5. Oui nous pouvons écouter notre raison, mais parfois il faut écouter son coeur… Pas facile de faire la part des choses par contre. Alors, Sandrine a raison, il faut se concentrer sur le moment présent et faire confiance à la vie, elle nous apportera ce dont nous avons besoin. Merci Delvi, très bon texte, comme toujours! Gros bisous mon amie et Bonne Journée Internationale des Femmes mon amie 🙂

    J'aime

    1. Bonsoir Gigi…hé oui, c’étai notre Journée…j’espère que la tienne a été belle. Entre la tête et le coeur…il doit bien y avoir un équilibre, même si la ligne qui les sépare est bien mince parfois! Pourtant, pouvoir trouver cet équilibre qui flotte quelque part entre hier et demain serait presque divin; alors lorsque nous pouvons vraiment apprendre à vivre et goûter le moment présent, le reste vient se mettre en place sans forcer…seulement en laissant aller le courant magique et infini de la vie. Merci pour ton beau commentaire, bon dimanche et gros bisous. Delvi.

      J'aime

      1. C’est toujours un plaisir de te commenter Delvi. Oui j’ai une belle Journée de la Femme, rien fait de spécial, seulement le plaisir d’être en famille pour fêter un anniversaire, celui de mon neveu. Trouver un équilibre entre la tête le coeur, c’est tellement difficile je crois, que c’est le travail de toute une vie et je pense comme toi que c’est en goûtant pleinement le moment présent que nous pouvons trouver un certain équilibre dans nos vies. Bon début de semaine mon amie, gros bisous 🙂

        J'aime

    2. Comme tu dis ma chère Gigi, c’est le travail de tout une vie…il faut à chaque jour chercher à équilibrer le coeur et la raison, le mal et le bien. Heureuse que taies passée un beau dimanche, à bienôt…gros bisous. Delvi.

      J'aime

  6. Delvi! Your writing is so eloquent and so heart touching! I see myself in Sandrine. Sandrine asks how to hold on and that question is uppermost in my mind so many days! Thank you for sharing your Gift with me!

    I LOVE what you have done with your blog. I LOVE the changes! May your day be Blessed because of what you gave me today! Love and (((HUGS))), Amy

    J'aime

    1. Good evening my dear Amy…I’m really flattered by all your kindness…you have noticed ll the small changes I made to the Blog, that honors you! to go and rock between the heart and the reason (the head) is sadly what keeps us from experiencing something new that could bring us some happiness. But we do not dare to do it, because we’re too scared of everything…and he sadest part, it’s that we are too scared of ourselves, too maby times. Thank you my beautiful friend…you are such a joy that lights up around you…take good care, big hugs and have a good Sunday. Delvi.

      J'aime

      1. Talk about fear??? I changed my THEME AND all the colors! Whew! I was sweating bullets!! LOL And I thank YOU for your warm and loving words to me, my friend!! I hope you know how much you are LOVED by me! Love, Amy

        J'aime

      2. Hi again Amy…your Blog has a real nice decor…the only hing I would say, if you give me permission, is that the characters, the writing, are quite small…but again, it’ must be because I need new glasses! Lol! You stay yourself love, you are such an inspiring person to know! Delvi.

        J'aime

      3. OK thanks…I hope I didn’t offend you, but I prefer being sincere than say things i don’t mean…thank you for understanding…you’re a great Lady! Delvi.

        J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s