Le temps – The time

 88481__rose-from-the-book_t

 »Et le temps n’est-il pas, tout comme l’amour, indivisible et immobile? Mais si dans vos pensées vous devez mesurer le temps en saisons, laissez chaque saison entourer toutes les autres, et permettez au jour présent d’embrasser la passé avec ses souvenirs et le futur avec ses aspirations. »

Khalil Gibran (Le prophète)

====================

Vivre et aimer même lorsque le temps semble s’arrêter sur quelques rêves.

La vie est un peu comme une roue qui tourne et qui nous entraîne, de bon ou de mauvais  gré, dans sa ronde. Ce qui fait que ce n’est rien inventer du tout de dire que votre vie est aussi ma vie, que ce que des hommes bâtissent ou détruisent de cette terre, c’est également à nous qu’ils le font. Puisque cette farandole de mots, d’actions, d’inactions, de peur, d’envolées, de rires, de guerres, de paix, de luttes et de destruction ne peut que conduire là où jamais nous n’aurions cru nous rendre. Car cette Terre à laquelle nous tenons tant semble vraiment être entrée dans une période de grands changements qui vont parfois beaucoup trop vites. Alors parfois la Planète pleure, se désole et se meure de ne plus pouvoir donner comme avant.

Roulent s’enroulent…toutes nos inconsciences et nos ignorances qui aveuglent chaque jour. Roulent s’enroulent nos engagements et nos combats pour garder vivant ce Jardin d’incroyables merveilles que peu d’entre nous semble pouvoir faire. Dans ce Jardin vit pourtant une Rose Merveilleuse, cette fleur qui devait appartenir à tous les enfants de demain…celle que sans doute (espérons-le!) ils ne cueilleront pas de la même manière que nous. Puisse qu’au prochain soleil levant les hommes apprennent enfin à cesser de courir et apprennent plutôt à prendre le temps de bien cueillir cette rose.

Roule s’enroule…car ta vie se mêle à la mienne et que nos existences s’enchaînent de quelque façon; cette vie en laquelle je crois toujours parce qu’elle me vient aussi de toi. Faisons ensemble le pas de géant qui ferait que demain se lèverait une aube nouvelle.

D.A. Lavoie.

========== English version follows ==========

559745_170855256449009_875972994_n

‘’And the time is it not just like love, indivisible and motionless? But if in your mind you must measure  time into seasons , let each season encircle all the others, and allow the present day to embrace the past with its memories and the future with its aspirations. »

Khalil Gibran (The Prophet)

====================

To live and love even when time seems to stop a few dreams.

Life is like a spinning wheel and drives us, good or bad will, in her round. So, that it is nothing invented at all to say that your life is also my life, which what men build or destroy on this earth, it is also to us that they do it. Since this barrage of words, actions, inaction, of fear, flights, laughter, war, peace struggle and destruction can only lead where we would never thought we could go. For this Earth on which we are so really appears to be entering a period of major changes that sometimes goes too fast. So, sometimes the Earth cries, laments and dies by not being able to give as before.

Rolling and enrolling… all our unconsciousness and our ignorance that blind us every day. Rolling and enrolling all our commitments and fighting to maintain Life of this incredible Garden, what few of us seem able to do. This Garden though is the home of a Marvelous Rose, this flower that should belong to all the children of tomorrow…one that probably (hopefully!)  they won’t gather out the same way we do. May with the next sunrise men finally learn to stop running and learn instead to take the time to well pick the Rose.

Rolling and enrolling…because your life mingles with mine and our lives are linked in so many ways; this life which I still believe in because it also comes from you. Let us all take the giant step that would make rise a new dawn for tomorrow.

D. A. Lavoie.

 

Publicités

16 réflexions sur “Le temps – The time

  1. « Avec le temps tout va »? (Léo ferré).
    Le temps , pour moi, est telle la vie, en mouvance perpétuelle, inexorable cheminement , tel ce torrent , devenu fleuve, qui coule vers sa destinée: l’immensité de l’océan, source de pureté et de renaissance. Parfois , il envahit les terres, perturbe la vie paisible, parfois il s’échappe dans des les profondeurs de la terre!. Nous sommes à sa merci, nous pouvons en gagner , en perdre, en jouer, et même tenter de tricher! Il est toujours maître du jeu.
    Avec le temps, on devient plus sage, et on en profite avec délice, chaque seconde est un trésor, chaque heure un bonheur , chaque jour le plaisir de s’éveiller, et de se sentir exister. Chaque saison un enchantement, chaque année un décompte…surtout quand le chemin devient un sentier escarpé… de plus en plus seul!.
    Puis, nous prenons conscience que nous n’avons plus le temps d’en perdre .Vite, il faut en profiter, en jouir, exister avec force, et surtout ne pas s’immobiliser (une citation dit: « Ils croient qu’ils sont heureux parce qu’ils sont immobiles! » (T. Bernard).
    Passé, présent , futur?, en fait, nous vivons un présent qui persiste, et finira, un jour, lequel?:mystère….Loterie dont nous percerons jamais le secret. C’est la vie!.
    A chaque être de faire un itinéraire, malgré les aléas, de ne pas laisser passer les opportunités qu’offre le hasard .D’être conscient de chaque instant, et de se faire un trésor de souvenirs à chérir quand leur hiver viendra.
    C’est la sagesse d’un « poisson », qui aura 74 ans, en mars!.
    Bisous
    Dan

    J'aime

    1. Bonjour Dan…heureuse que tu sois revenue. Le temps est une denrée souvent inconnue et insaisissable.  »Avec le temps s’en va, tout s’en va »…juste…et c’est bien ainsi. Car il est de ces choses qu’il nous faut abandonner pour mieux survivre et d’autres qu’il faut garder. Le temps n’est nul autre qu’un ami qui se manifeste par la mesure que l’homme lui a mis…au find si on y pense bien. il est immatériel donc n’existe que par les perceptions de nos esprits. On peut dire ainsi qu’uil est à nous, mais que nous ne le possédons pas. Merci de ce beau commentaire et tous mes respects à tes proches 74 ans! Delvi.

      J'aime

  2. Bonjour Delvina ,

     » le temps  » est un papier pas comme les autres , je l’ai trouvé intéressants du moment qui parle des choses courantes de la vie .
    a mon avis , le temps destiné à la vie est sacré , il ne faut pas la gaspiller ,
     » c’est l’étoffe dont la vie est faite  »
    il faut en profiter le maximum .
    il faut bâtir ce monde , nos prédécesseurs ont travaillé , ont sué …nous , aujourd’hui on récolte ceux qui ont semé ou planté .
    Nous , à notre tour , nous ferons de même pour les générations futures et ainsi de suite ,
    il ne faut pas couper cette continuité ce suivi …pensez à la relève !
    j’ai bien apprécie l’expression :
     » …Cette fleur qui devait appartenir à tous les enfants de demain … »
    merci de ce régal intellectuel combien vivant .
    bravo ! et bonne continuité pour ta beauté culturelle et la verve de ta bonnes plume d’or
    combien très fertile …Mes amitié Majid .

    J'aime

    1. Bonsoir Majid. Le temps…cet allié que trop souvent on néglige ou voulons tenter de dépasser…mais rien ni personne ne peut dépasser le temps, puisqu’il est intemporel et immatériel. Tu as raison de dire qu ce temps est précieux et qu’il ne faut pas le gaspiller…car ce que nous bâtissons ou détruisons sera ce que nous laisserons aux enfants de demain quisont déjà là! D’où l’expression de dire: ce que vous faites à vos vies, c’est à moi aussi que vous la faites, car nous sommes tous reliés par un fil invisible de la vie. Très bon week-end mon ami, merci et à bientôt. Delvi.

      J'aime

  3. Très belle réflexion Delvina, ensemble on peut encore changer pas mal de choses, parce que l’union fait la force.
    Belle journée de Saint Valentin mon amie, bisous

    J'aime

    1. Merci Lucia, j’apprécie vraiment ton passage ici! L’union fait la force oui…ma mère disait toujours  »Ensemble vous vaincrez et séparés vous tomberaz. ». Très Bonne Saint-Valentin à toi aussi, gros bisous. Delvi.

      J'aime

    1. Oui, plus que temps…mais il faut croire que rien n’est totalement perdu et que donc il faut en faire un allié de ce temps, non pas le voir un ennemi. L’ennemi est en chacun de nous alors c’est à nous d’agir et de faire ce qu’il y a à faire de bien. Merci de ton beau commentaire, gros bisous.

      J'aime

  4. Oui, donnons-nous la main, tous et toutes ensemble pour le faire, ce pas de géant, afin que se lève cette aube nouvelle … super billet Delvi ! Bonne fin d’après-midi et agréable soirée ! Gros bisous.

    J'aime

    1. Bonjour Colette…se lever et surtout se tenir debout semble bien difficile parfois, et trop souvent on voit cela comme impossible. Pourtant, l’impossible n’existe pas et cet idéale n’est qu’à notre portée…tout en étant trop loins encore, puisque c’est à pas de uris qu’avance l’humanité. Merci pour ton beau commentaire, bonne soirée et gros bisous. Delvi.

      J'aime

  5. Superbe texte, j’adhère à toutes tes phrases, avec ardeur .C’est la lutte acharnée de ma vie qui s’éteint, en vain, car « je n’ai pas pu changer le monde »!. Désenchantée, malgré la vie passionnante que j’ai vécue, parce que je suis une battante. Mais immensément triste de penser que mes petits enfants vont lutter durement dans une société d’indifférence, et de misère . J’ai parcouru le monde (Moyen-Orient,Tunisie,Maroc, Afrique, Amérique , Scandinavie…en 2CV , et camping, ou en avion + jeep , car, « chameau ! »etc.), et je sais, à quel point , nous sommes des privilégiers, devant tant de misère.
    Aventurière , née, j’ai adoré découvrir des civilisations différentes, et être accueillie avec chaleur.
    Il ne reste que des « cendres ».La révoltée que je suis, est triste.
    Merci.
    Dan

    J'aime

    1. Bonjour Dan…ne sois ni triste ni amère, et encore moins désenchantée. Car tu AS changé le monde. Tous tes gestes de partage, de générosité et d’amour n’ont pas été vains…rien ne fut perdu et rien ne sera perdu. Tu as vu le monde, sa beauté et aussi sa misère, bénie sois-tu alors. Toutes les justes luttes et les honorables comabats n’ont pas été perdus. Bien qu’ils semblent avoir été inutiles et sont passés inaperçus, sache ma douce amie qu’il n’en est rien. L’amour donné ne se perd jamais. Dis-toi au moins que toi tu as vécue, tu as vue et touchée ce que d’autres ne feront jamais durant leur existence. Alors ma belle, moi je te dis merci…merci pour cette vie que tu as donnée…et de ces cendres renaîtra une révoltée devenue colombe. Bonne fin de cette semaine et gros bisous. Delvi. Merci de ta visie toujours appréciée.

      J'aime

  6. Le temps doit être notre allié, alors nous devons en faire un bon usage… Oui c’est vrai nos vies se sont entremêlées et c’un des plus beau cadeau de la vie! Quel beau texte mon amie, gros bisous et bonne fin de journée 🙂

    J'aime

    1. Bonjour Gigi…comme tu le dis, le temps doit être et EST un allié, non unennemi comme certain/e/s s’obstinent à croire. Ils ou elles courent de peur de perdre leur jeuness oul leur vie…alors que celles-ci sont déjà leur. Seulement ce cadeau est en eux, pas ailleurs, mais cela, ils ne le voient pas ou veulent tout simplement l’ignorer. Merci de toon com et passe une bonne soirée, gros bisous. Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s