Pourquoi continuer?- Why carry on?

 ___Whispering_Corridors____by_sideshowsito

Pourquoi continuer de donner? Pourquoi continuer de sourire lorsque les gens sont trop cons pour voir que leurs frères se meurent? Pourquoi continuer de marcher alors que la route devient trop cahoteuse? Pourquoi continuer de chanter alors que luttent tous ces gens pour survivre, que ce soit en Libye, en Égypte, en Algérie, en Haïti, en France ou au Canada? Pourquoi continuer de persévérer et s’entêter à subsister lorsque chaque mois est un combat afin de rester debout? Pourquoi continuer de croire que demain tout peut changer pour toi? Pourquoi continuer de défendre la vie alors que d’autres s’amusent à la piétiner? Pourquoi continuer d’écrire des scénarios de films qui font rêver? Pourquoi continuer malgré tout à jouer le rôle qui peut-être demain marquera la fin d’une histoire? Pourquoi continuer d’espérer que les gens vont se réveiller et  faire leur part afin de protéger cette planète?

Pourquoi continuer…quoi? De vivre? D’aimer? D’exister envers et contre tous? Donc, la liste pourrait s’allonger à l’infini, non?

QUI sommes-nous d’ailleurs pour oser questionner la vie ou le choix des autres??? Personne ne devrait avoir le droit ou la prétention de dicter ou même de dire ce que son semblable devrait faire de sa vie, je crois. Puisque vivre et exister se définit par tant de choses que parfois nous ne comprenons même pas. Ce que chacun vit et choisi d’être ou de donner ne devrait-il pas lui appartenir?

Pourquoi continuer de simplement faire ce que tous nous faisons? Peut-être parce que nous y croyons, que cela contribue à nous faire nous sentir bien avec nous-mêmes ou parce que tout bonnement cela nous fait nous sentir encore appartenir à ce monde qui trop souvent nous oublie. Alors, ne vous demandez plus pourquoi les autres font telles ou telles chose; mais demandez-vous plutôt pourquoi VOUS faites ce que vous faites ou dites ce que vous posez comme question. Et cela vous amènera peut-être à réfléchir sur vous-mêmes et sur le pourquoi de vos propres choix.

Lorsque chacun de nous cessera de s’interroger à propos de son voisin, qui sait s’il ne découvrira pas que sous ces choix se cache la liberté, la vie, la beauté et même l’amour? Devrions-nous dès maintenant commencer ce  pèlerinage d’ouverture à tout ce qui fait que l’autre est ce qu’il est, que nous devrions l’accepter et l’accueillir comme tel sans nécessairement vouloir le changer ou le convertir à ce que nous croyons devrait être juste??? Ma justice et ma vérité n’est pas la vôtre et vice-versa…alors pourquoi continuer de nous emmêler dans nos résistances?

Il ne compte qu’une seule chose à la toute fin…vivre et laisser vivre…et le reste s’enchaînera bien…l’amour et l’espoir compris.

D.A. Lavoie

========== English version follows ==========

 dark_corridors_by_lordxarnor-d4zj4c1

Why continue to give? Why continue to smile when people are too idiots to see that their brothers die? Why keep walking when the road gets too bumpy? Why continue to sing while all these people are struggling to survive, whether it’s in Libya, Egypt, Algeria, Haiti, France or Canada? Why continue to persevere and persist to exist when each month is a struggle to remain standing? Why continue to believe that tomorrow everything can change for you? Why continue to defend life while others have fun trample it? Why continue to write screenplays that make you dream? Why continue anyway to play the role that maybe tomorrow will mark the end of a story? Why continue to hope that people will wake up and do their part to protect the planet?

Why continue…what? To live? To love? To exist against all odds? So, the list could go on forever, right?

WHO are we to dare to question the choice of life or others??? Nobody should have the right or claim to dictate, or even to say what anyone should do with his life, I think. Since living and existing is defined by so much more that sometimes we do not even understand. What everyone live and choose to be or to give should only belong to him, no?

Why continue to just do what we all do? Maybe because we believe that this contributes to make us feel good with ourselves, or simply because it makes us feel we still belong to this world which too often seems to forget us. Then, wonder no longer why others do such and such thing, but rather, ask yourself why YOU do what you do or why you say what you say when you ask as a question. And this may reflect on you and makes you think about yourself and of why you make your choices.

When each of us cease to wonder about his neighbor, who knows if he would not discover that in these choices lies freedom, life, beauty and even love? Shouldn’t we now start this opening to everything that the other is what he is and accept him and welcome him as such, without necessarily wanting to change or convert him of what we believe should be fair??? My righteousness and my truth are not yours and vice versa…so why continue to entangle us in our resistance?

There is only one thing that counts in the end…live and let live…and the rest will chain well…love and hope included.

D.A. Lavoie

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

15 Responses to Pourquoi continuer?- Why carry on?

  1. majid says:

    Bonjour Delvina ,

     » Pourquoi continuer  » est un papier pas comme les autres , du moment qui traite des choses de la vie courante .
    a mon avis , toute questions a une réponse et tout problème a sa solution …enfin chaque choses a une fin .
    ainsi le monde est fait …Nous sommes tous/toutes des frères et des sœurs du moment que nous appartenons à l’espèce humaine mais nous avons tous/toutes un seul ennemi qui est la cause 1 ère de tous ses maux , c’est bien le diable ( Satan ) .
    J’ai bien apprécie l’expression :
     » …Vivre et laisser vivre … »
    merci de ce régale intellectuel combien culturel .
    bravo ! et bonne continuité pour ta beauté culturelle et la verve de ta bonne plume d’or combien très fertile .
    mes amitié Majid .

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Majid…on se demande parfois pourquoi continuer ou simplement nous battre alors que les autres semblent se fouter de tout. Tu sais, il n’y a pas vraiment de problème sans solution si tout le monde s’aide. D’ailleurs, il n’y a que des solutions qui n’attendent qu’on les mette à jour! Merci mon a,i, reviens quand tu veux et passe une très bonne semaine, gros bisous. Delvi.

      J'aime

  2. damemiracle says:

    Oui tu sais Delvi qu’abandonner n’est pas une option pour moi, alors je me battrai tant que je pourrai pour conserver ma joie de vivre et de la propager à tous ceux qui en ont besoin!
    Gros bisous mon amie et bon vendredi 🙂

    J'aime

  3. flipperine says:

    il ne faut pas tjs se poser trop de questions et il faut continuer de vivre et d’agir et aussi savoir se faire plaisir

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Trop se poser de questions n’est pas bon, mais il faut tout de même s’en poser…parfois elles sont nécessaires pour notre bien. Continuer de vivre malgré tout ce qui bouscule et heurte est un des plus grands défi de cette vie…et la gloire n’est pas de ne pas tomber, mais bien de trouver la force de se relever. Merci pour ta visite Flipperine, j’apprécie toujours tes bons commentaires. Gros bisous. Delvi.

      J'aime

  4. zenblogueur says:

    Sans faire de publicité je vous recommande de lire le dernier ouvrage de Frédéric Lenoir .
    Philosophe et écrivain il explique que le bonheur est contagieux pour peu que l’on souhaite être heureux soi-même . Même si la tâche parait immense , le moindre sourire ou la joie communicative lors d’évènement sportifs comme s’y réfère l’auteur sont autant de témoignage de partages . Bonne journée

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour mon ami…je connais un peu Lenoir…j’ai d’ailleurs mis une de ses citations intégrée à une photo-bannière que j’ai créée; tu la trouveras dans la colonne de droite de ce Blog. Elle dit que  »Exister est un fait, vivre est un art ». Que nous existions est logique en quelque part…mais que nous apprenions à vivre, mais vivre pleinement, est un art oui, et je dirais même une grâce et une plénitude. Le bonheur est une source de joie et d’exhubérance qui doit d’abord jaillir en chancun de nous afin qu’elle puisse s’étendre et se propulser dans l’univers. Si tant soit peu minime qu’il soit, si le désir de suvivre, de chercher, de trouver une petite place pour soi germe, alors l’espoir et l’amour de la vie viendront sans forcer rien et nous ferons découvrir des plaines encore jamais connues, explorées ou inventées pour nous. Puisqu’avant de fouler leurs sols, nous ne pouvions pas savoir combien ces plaines seraient grandioses et magiques. Merci de ta visite et ta sugesstion de lire Lenoir est très judicieuse, merci et viens quand tu veux! Delvi.

      J'aime

  5. Dan Gazénia says:

    En ce matin , où la difficulté d’être devient de plus en plus pesante , je me souviens que dès ma jeunesse , je me suis posé ces questions , en vain!. Ce » pourquoi », inexorable , m’a obsédée , sans réponse, toute ma vie, et je suis devenue une spectatrice , en vieillissant, après m’être engagée dans tous les « les combats » , pour « changer le monde », idéaliste que j’étais!.
    Je souffre d’avoir mis au monde un fils , seul, qui va devoir lutter à son tour pour ses enfants dans cette tourmente. Ma vie fut un don vers les autres, sans référence mystique, une vocation que ma mère m’avait enseignée… .Comme elle, je vais de déceptions en écœurements, si lasse, moi la battante , la femme « forte », je sombre de jour en jour. Pourtant , je me suis toujours relevée après les coups durs du destin , aidant en plus les autres…qui m’ont vite oubliée , en s’en sortant, mais je n’ai jamais rien demandé , en retour!.
    J’adhère à toutes tes questions, sans réponse.
    J’en ai tant souffert , en silence. Me jetant dans l’aventure , les arts, les activités multiples…mais comme le chante « Brel », en fin de vie , « on se retrouve seul! » J’en suis là.
    « Que sont mes amis (et mes proches) devenus, ce sont amis que vent emporte , et il ventait devant ma porte…, les emporta! ».(Rutebeuf).
    Derrière mon sourire à la vie que j’ai adorée , se cache une détresse extrême, il ne peut en être autrement, quand on est conscient et solidaire des catastrophes mondiales.
    Bises et merci.
    Dan (bientôt 74 ans , hélas, ou tant mieux!)

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Dan…te lire me touche toujours…comme si j’entendais parfois ma mère revivre par tes mots. Cette chanson de Rutebeuf que moi je connais par une interprétation de Nana Mouskouri, est sublime bien que triste…mais réalsite aussi.

      Ma douce amie…je te tiens la main dans tes chevaichées mélancoliques et quelque peu amères. Je sais combien ces douleurs intérieures détruisent plus que toutes les douleurs extérieures. Tu sais Dan, tout ce que tu as fait pour les autres, pouir ce monde, pour tes proches ou tes ami/e/s, ne les regrettent pas. Ne pleure pas sur un passé qui désormais ne t’appartient même plus. Tant qu’à ton fils, aie confiance et puisqu’il lui appartient de choisir où il va, laisse-lui la responsabilité de sa vie…tu as fait un excellent boulot de mère, il n’est plus un enfant mais un adulte. Je comprends ton désarroi cependant, je vis ceci aussi…mais nos enfants devenus adultes, nous ne pouvons désormais que les accompagner et espérer pour le mieux.

      J’ai connu ces prisons…je vis toujours la douleur et je porte en moi les marques d’une autre vie. Mais je sais…que je ne sais rien, que je ne suis rien, mais que je ne suis JAMAIS seule…ni toi non plus. Nous avons toutes les deux la personne la plus importante dans nos vies: NOUS. Et comme disait ma mère, Dieu me garde de tout marque de vanité ou d’orgueil ici (je ne dis pas  »Dieu » pour te provoqquer, je respecte ta vision à ce sujet)…mais je me dois de reconnaître que malgré tout, le mal, les ombres, les folies, le désespoir, les guerres et les amertumes furent aussi vaincus de quelque façon par l’espoir, la volonté, le courage, la foi et l’amour, quelque soit sa forme.

      Aujourd’hui tu souffres de ne plus faire comme avant…cependant sois assurée d’une chose ma belle: tu ES la même qu’avant et même meilleure. Meilleure parce qu’améliorée par ta générosité et même par tes souffrances. Nous sommes différentes par nos âges, nos vécus, etc, mais nous sommes semblalbles ma douce. Et n’oublie jamais…tu n’es PAS seule. Bonne soirée et gros bisous…merci d’être toi. Delvi.

      J'aime

  6. damemiracle says:

    Oui quand on voit ce qui se passe dans notre monde, on se demande en effet pourquoi continuer? Continuer, premièrement parce que nous ne pouvons pas prendre tous les problèmes des gens sur nos épaules. Continuer, parce que nous croyons que ce que nous faisons est juste et que faisons de notre mieux pour que les gens qui nous entourent soient heureux et que nous le soyons aussi, ainsi nous contribuons à notre façon à rendre notre univers plus beau. Merci Delvi, bon texte de réflexion, comme je les aime. Gros bisous mon amie et bon jeudi 🙂

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Gigi…je vois que tu as saisis. nous nous posons de ces questions lorsque vie se fait plus lourde ou que le froid ne semble pas vouloir céder sa place. Pourquoi continuer? Et si je te dis que si souvent nous l’ignorons, mais que nous poursuivons toujours nos idéaux, nous défendons nos croyance, nous mordons pour nous mettre en avant pour montrer que nous vivons toujours. En fait, nous continuons parce qu’abandonner nous semble pas nous appartenir, que ce n’est tout simplement pas nous. Et pour tous ceux qui continue, l’amour, la vie, l’espoir, la beauté et tout ce pourquoi il vaut la peine de vivre repred toujours le dessus…oui, la vie reprend son droit, même sur la mort. Merci ma douce, bonne soirée et gros isous. Delvi.

      J'aime

  7. colettedc says:

    Oui, en effet Delvina : être ce que nous sommes et laisser l’autre être ce qu’il est ! Cela me fait penser à : Chacun son métier et les vaches seront bien gardées. Vivons notre vie et laissons les autres vivre la leur. Super ces mots !
    Bonne fin de soirée à toi et agréable jeudi !
    Gros bisous.

    J'aime

    • I’ve been asking some of those same questions myself, Delvi. What is the point of all this to keep on believing in the goodness I choose to focus on, while all around havoc rules? I refuse to watch the news, I refuse to read the papers, I refuse to get pulled into others’ drama, but yet when I hear about the atrocitities man does to man, or does to any living creature, my heart wants to scream and hollar….. »What is wrong with you, humans? Don’t you understand we are all equal and no one has the right to dominate another or hurt another? » (sigh)

      Bless your for writing this. I hope those who need to HEAR do hear. Come on, people, treat each other as you would want to be treated. Big (((HUGS))), Amy

      J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Colette…oui, c’est éjà tout un boulot de prendre la responsabilité de nos propres vies, alors pourquoi voudrions-nous en plus prendre celles des autres sur nous?!? C’est pourtant hélas ce qui se passe trop souvent. Les gens deviennent tellement préoccupés de se qui se passe chez le voisin, même que cela en est malsain, qu’ils ne prennent même pas le temps de voir ce qui se passe chez eux. Comme je dis bien souvent,  »Va donc laver ton linge sale avant de venir vouloir laver le mien »! Merci de ta visite ma douce amie et bonne soirée, gros bisous. Delvi.

      J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Hi Amy…I hear you well my friend. Your cry for justice join mine as we go on this Earth. But you know what? Even though all these questions were raised, that even living only hurt, that all that is done wrong also crushes me, this indifference by the others won’t ever wins…because, well I must still be a dreamer and an idealist, but I know that death will never kill Life. You know, I don’t listen to the News either or don’t read what misery brings the papers. Why should I do that? Everiything is difficult enough as it is, I don’t need more reasons to despair of this world…and I don’t despair, so I don’t read! I don’t feel it’s what’s important here. What is important is to be WHO we must be, and accomplish the little beauty of what we came on this Earth for…the rest, leave us it to the One who knows. Thank you my friend, it’s always a pleasure receiving you here…big hugs, Delvi.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :