Entre nous – Between us.

 images

Voici la fin de janvier qui s’annonce déjà…et le premier mois de 2014 s’enfuit, emportant avec lui ses lumières et ses ombres, ses promesses et ses secrets.  À bien y penser, jamais plus il ne reviendra ce mois de janvier 2014! Oui, c’est bel et bien un de ces moments où nous pouvons être certains de ce fait, nous qui ne devrions jamais dire ‘’jamais’’! Même si la mesure des heures  ne semble exister que par les créations mentales de l’homme, il nous retient tout de même entre hier et demain, veut-veut pas. Et entre cette minute passée et celle qui s’amène, il y a les secondes du présent.

Entre nous…qu’il y-t-il entre nous au fond? Rien, tout…des histoires, des rêves, des désirs, des départs ou des arrivées. Il y a des croyances, des valeurs, des habitudes, des peut-être et des ‘’on ne sait pas’’. Vous qui vous êtes,  je suis qui je suis, ils/elles sont qui ils/elles sont…et toi, tu es quoi? Ou plutôt qui? On se pose alors des questions sur ce dont on ne devrait même pas se questionner, et sur ce qui établit sans merci ni égard ce tout qui est différence et écart entre nous.

Entre nous, il y a eu des guerres, des ’’Je t’aime’’, des jamais et des toujours. Le rire d’un enfant ou encore le rayon d’un soleil réchauffant une froidure, même si tout ne fut que passager et que rien n’est demeuré. Ces incertitudes, quelle raison ont-elles d’exister et de prendre tant de place entre nous? Au fond, ces incertitudes ne sont rien d’autre que le miroir déformant de nos propres manques, si souvent. Donc, elles n’auraient même pas lieu d’être là, entre nous.

Je regarde le vide, j’entends le silence, j’écoute une voix qui se tait,  je goûte l’absence, je sens le parfum d’un rien et j’aime sans plus…vous, vous regardez ailleurs, vous entendez sans écouter, vous goûter quelques joies masquées, vous sentez l’odeur que vous apporte votre vie et vous croyez en quelque amour. Et toi X.? Que regardes-tu, qu’entends-tu et qu’est-ce que tu écoutes? Goûtes-tu l’arôme de la victoire ou de la défaite, sens-tu un bien-être qui te remplit entièrement et confonds-tu l’amour de ‘’l’avoir’’’ avec l’amour de ’’l’être’’?

435007710_640Entre nous…il y a l’amour, la vie, l’espoir, la foi en l’autre, la générosité, le partage ou encore l’empathie. Quelques fois, il y a aussi la mort, des haines, du désespoir, du découragement ou de l’indifférence. De cette existence, nous faisons un mont paradisiaque ou bien une descente infernale. Qu’à cela ne tienne cependant, puisque le vrai courage et la vraie victoire ne sont pas de ne pas tomber, mais bien de trouver la force de nous relever. De regarder droit dans ces ces yeux qui nous jugent avec sévérité ou envie et de ne pas baisser la tête de honte, de chagrin ou même de lassitude.

Entre nous, il y eu un moment d’égarement, puis un instant d’immensité et tout se terminera…qui sait comment? Le temps le dira? Ce temps que nous n’avons plus puisqu’il est déjà passé…et celui que nous ne tenons plus…celui qui après la pluie ira courir après un autre soleil. Alors entre nous, que reste-t-il, sinon un petit moi et un/e toi inconnu/e?

D.A. Lavoie

========== English version follows ==========

3328-8_large_119

Here is the end of January, soon…and the first month of 2014 will end, taking with it its lights and shadows, its promises and secrets. On second thought, it will never again return this January 2014! Yes, it is indeed one of those times when we can be certain of this fact, even if we should never say  »never »! Although the measurement of hours seems to exist only by the mental creations of mankind, it holds us still between yesterday and tomorrow, whether we want it or not. And between the last minute and the one coming, there is the seconds of this present moment.

Between us…what is there between us? Nothing or everything …stories, dreams, desires, departures or arrivals. There are beliefs, values ​​, habits, some maybe and all that we do not know. You are who you are, I am who I am, they are who they are…and you, what are you? Or instead, who are you? We then asked questions what we should not even ask about, because they establish no mercy or anything that is against this difference and distance between us.

Between us, there were wars, some ‘’I love you’’, some forever and ever. The laughter of a child or the radius of a sun warming some coldness, even if everything was just passing by and that nothing remained. These uncertainties, what reason do they have to exist and take up so much space between us? Basically, these uncertainties are nothing other than the distorted mirror of our own shortcomings, so often. So they do not even have to be held there between us.

I look at the emptiness, I hear the silence, I listen to a voice that is not speaking, I taste the absence, I feel the scent of a nothing…and I just love, nothing more… you people look away, you hear without listening, you taste some hidden joys, you smell the odor of your life and you believe in a kind of love. And what about you, X.? What are you looking at, what do you hear and what do you listen to? Do you taste the flavor of victory or defeat, do you feel a wellness that fills you completely, and do you confuse the love of ‘’having’’ with the love of ‘being’’?

384263_Entre-Nous us… there are love, life, hope, faith in each other, generosity, sharing or empathy. Sometimes there is also death, hatred, despair, discouragement or indifference.  Of this existence, we make a mountain of paradise or an infernal descent. It shouldn’t matter however, since true courage and true victory are not to not fall, but to find the strength to pick ourselves up. Look straight in the eyes that judge us harshly or envy us, and not head down in shame, grief or even weariness.

Between us, there was a moment of distracted madness, then a moment of immensity and all will end…who knows how?  Only time will tell?  This time we don’t have now, since it is already past…like the one we don’t hold any more…the one which after the rain will run after another sun. So between us, what remains, if not a little me and an unknown you?

D.A. Lavoie.

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

14 Responses to Entre nous – Between us.

  1. majid says:

    Bonjour Delvina ,

     » Entre nous  » est l’un d tes meilleurs papiers …je l’ai trouvé plaisant à plus d’un titre .
    les arguments utilisé sont solides et convaincants .
    le titre vaut son pesant d’or .
    un bon point donc pour l’auteur(e) d’avoir choisi un tel sujet .
     » entre nous  » est le terme utilisé quand il s’agit d’une confidence entre intimes homme ou femme voire même entre confrère et consœurs .
    Pour revenir au sujet , je dirait tout simplement qu »entre nous  » c’est des échanges de point de vue entre intimes sur différents thèmes …
    j’ai bien apprécié l’expression :
     » …le vrai courage et la vraie victoire …de trouver la force de nous relever  »
    merci de ce régale intellectuel combien édifiant .
    bravo: et bonne continuité pour ta beauté culturel et la verve de ta bonne plume d’or combien très fertile …Mes amitié Majid .

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Majid, ton passage m’enchante toujours! Tu es très gentil…entre nous, ce peut être entre un homme et une femme, entre deux amis ou collègue, peu importe…parce que ces  »entre nous », ce sont tous les partages et cris d’amour de cette humanité, quelqu’en soit l forme ou la couleur. Merci de ce beau commentaire mon ami, très bonne semaine à toi et gros bisous.

      J'aime

  2. flipperine says:

    un très bel écrit et cette situation peut revenir chaque mois de l’année

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Merci Flipperine…toute situation a tendance à se répéter, nous n’avons que la posibilité de l’aborder et de la vivre différement chque fois cependant…tout dépend de comment elle nous affecte également! Bonne fin de journée à toi, gros bisous.

      J'aime

  3. Si bien écrit comme toujours ! ça prend au ventre.
    Le premier paragraphe est une bonne entrée en matière… Il nous rappelle la fugacité de l’existence, le temps qui passe inévitablement…
    Très beau, merci…

    http://www.laura-des-mots.com/

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Laura…il semble bien que pour tous, tout tourne, se retourne, part et reviens. Et oui, l’existence est une chose forte, mais si fragile en même temps. Je suis heureuse que tu aies aimé et je te remerci d’être passée ma belle…c’est toujours un plaisir de te recevoir. Gros bisous et je vais visiter ton nouveau Blog sans faute!

      J'aime

  4. Mélanie says:

    beau texte, Delvina, il semble écrit avec la plume du cœur…<3 tes phrases balancent entre mélancolie, nostalgie et lucidité: eh oui, le temps est et sera tjs relatif, égal à lui-même comme Einstein l'avait démontré… par contre, nous avançons avec "lui"! 🙂 meanwhile vive le présent, onne-nuit sur ton méridien et un mercredi serein! à+! 🙂

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Mélanie…très heureuse de te recevoir. Tu as raison, ce fut écrit avec la plume du coeur…n’est-ce pas un peu toujours de nous-même que nous laissons transparaître dans nos mots? On le sait bien, tout est relatif dans cette vie…le temps, et même nos valeurs et nos croyances, parce qu’elles sont adaptées selon chacun, même si parfois elles se ressmblent. Merci à toi de ton beau commentaire et bonne fin de journée sereine! Gros bisous.

      J'aime

  5. damemiracle says:

    Je crois que la vie est complexe et facile en même temps, nous avons des moments où notre vie s’écoule comme un film où nous savons presque la fin et des moments intenses où les journées sont trop courtes que nous aimerions qu’elles ne finissent jamais… Entre les deux, il y a celles des interrogations, des joies, des tristesses, des souffrances et tout ça fait partie de notre quotidien qui parfois peut nous sembler lourd. Ce qu’il restera après moi, j’en suis convaincue, c’est l’amour, la vérité, l’authenticité et l’espoir que j’ai su donner à ceux qui me chérissent mais aussi à ceux et celles qui n’y croyaient plus… Merci Delvi, bon texte de réflexion mon amie, gros bisous 🙂

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonojur Gigi…ton commentaire est en quelques sorte très inspirant, car il reflète aussi ce dont à quoi tu crois et qui tu es en même temps. En effet, je crois que les gens se souviendront de toi par tes partages s’amour, d’espoir, de véritié et d’authenticité. Toutes ces chose créées ton échelle de valeurs qui te servent aussi inconsciemment de moteur et de barem afin que ta pensée soit en diapason avec ce à quoi tu t’accroches pour croire que tu es qui tu es. Merci de ton passage, à bientôt et gros bisous.

      J'aime

    • damemiracle says:

      Merci de ton précieux commentaire Delvi, c’est très gentil, je commente avec mon coeur évidemment, heureuse que tu aimes mon amie, gros bisous 🙂

      J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      C’est toujours avec frnchise aussi que je te réponds ma douce! Et pour aimer, ben oui, j’aime! Gros bisous.

      J'aime

  6. colettedc says:

    Eh bien, moi, je persiste à dire et à redire qu’il ne reste et ne restera que ce en quoi nous avons mis de l’AMOUR !
    Bonne journée toute entière Delvi !
    Gros bisous.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonjour Colette…oui, évidemment que tout sera basé sur l’Amour…puisque sans lui, tous les autres attributs, lois, croyances et valeurs ne tiennent pas la route je crois. Même si parfois nous osons croire ou afirmer que l’amour n’est pas là ou qu’il n’existe pas, il n’en est rien…puisque c’est par toute forme d’Amour que nous pouvons exister et vivre. Merci ma belle amie, j’apprécie ta visite, gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :