Vous écrire – Writing you

b8c7d008a9904d91

Je vous écris, pour vous dire…plein de choses. Des choses qui évidemment m’appartiennent, mais aussi des choses qui viennent d’ailleurs. Ces cris du cœur et de l’âme viennent souvent de très près, et souvent de très loin. Dans les recoins de mon esprit, par mes doigts qui tapent des mots sur le clavier, je vous rejoins, où que vous soyez. Vos mondes et le mien entrent dans une collision, explosant ainsi en milliers de particules qui créé un grand univers. Dans cet univers, il y a bien sûr des idées, des phrases que je déballe tel un cadeau précieux sorti de mon esprit. Parfois, ces mots sont nostalgiques, mélancoliques, joyeux, amoureux, simples et parfois, ils osent même être sublimes.

ecrire.cocteauCette phrase de Cocteau se présente si souvent à moi. Écrire est donc un acte d’amour fait à ces mots que je chéris…et n’interprétez pas mal ceci, mais vous écrire, c’est en quelque vous faire aussi l’amour et vous séduire, mais dans le sens pur du terme. Il n’y a RIEN de sexuel du tout dans cet acte…seulement une magie qui passe de mes mains à vos yeux. Seulement peut-être également le reflet de ce que vous aimeriez dire mais ne prétendez point faire, sous prétexte de semblez soit trop orgueilleux ou trop osez.

Écrire, c’est donc mettre beaucoup de son âme à nu, fouler des champs aux blés dorés et des forêts jamais explorées…ou même refaire le parcours de ces chemins tortueux, douloureux, ou heureux et merveilleux.  Écrire, c’est aussi reprendre un peu ce droit de faire d’une existence de mots,  d’une vie qui naquit un jour, qui évolua quelque peu dans son monde pour finir ici, près de vous. Écrire est en plus faire que tous ces mots qui dormaient au fond du tiroir secret de mon âme, font leur route jusqu’à vous. Le sommet n’est pas atteint…cette cime montagneuse ne s’atteindra sans doute jamais peut-être, puisque ces mots termineront leur escalade avec moi, lorsque je les tairai.

Je vous écris donc des mots, souvent ou peu, allant au gré de leur fantaisie et laissant l’écriture me guider. Est-ce juste de dire que ce ne sont pas les mots qui sont au service de l’auteur, mais bien l’auteur qui est au service des mots? J’ai osé le croire oui…et je le pense toujours. Tout ne part souvent que d’un simple mot jeté au hasard du jour pour que se raconte toute une nouvelle histoire…une histoire qui est née sous l’encre d’une plume parfois rebelle et indomptée!  Qu’importe, car sans cette plume, rien de ce que nous lisons ne serait réel, rien de ce que je pense ne saurait prendre forme pour moi et pour vous.

D.A. Lavoie

========== English version follows with the red link ==========

 images

I am writing to tell you…lots of things. Things that belong to me of course, but things that also come from elsewhere. These cries from the heart and soul often come from things very close, and often from very far. In the recesses of my mind, by my fingers that tap the words on the keyboard, I’m rejoining you, wherever you are. Your world and mine collide and explode into thousands of particles that create a big universe. In this universe, there are of course ideas, phrases that I unwrapped like a precious gift out of my mind. Sometimes, these words are nostalgic, melancholic, or happy, loving, simple and sometimes, they even dare to be sublime.

This sentence from Jean Cocteau comes often to my mind. ‘’To write is an act of love. If it’s not, then it is only simple writing.’’ . To write is then an act of love done to these words that I cherish…and do not misinterpret this, but writing to you, it is like making love to you and seducing you, but in the pure matter found in it. There is NOTHING sexual at all in this act…only the magic that goes from my hands to your eyes. Only perhaps also a reflection of what you want to say but do not pretend to do, ostensibly to look either too proud or too daring.

Writing is so much of the soul being bared, to walk in golden wheat fields and in forests never explored…or even retrace the journey of some tortuous, painful, or happy and wonderful roads. Writing is also getting back the right to an existence of words, from a life that was born one day, which evolved with these words that had been sleeping in the secret drawer of my soul and which are now making their way to you. The summit is not reached…this mountain peak is not likely to be reach ever maybe, since these words will complete their climb with me, when I shall be silent.

jeune-fille-ecrivantI write to you words, often or a little, going to their fancy and leaving the writing guide me. Is it fair to say that words are not at the service of the author, but the author at the service of words? I dared believe it, yes…and I still do. All often starts only by single word thrown at random one day, and then tells a new story…a story that was born under the ink of a pen sometimes rebellious and untamed! No matter though, because without this pen, nothing we read would be real, nothing that I would think couldn’t take shape for me and for you then.

D.A. Lavoie

Publicités

24 réflexions sur “Vous écrire – Writing you

  1. Bonjour Delvina ,

     » Vous écrire  » est l’un de tes meilleurs papiers .
    je l’ai trouvé plaisant , les arguments utilisés sont solides et convaincants .
    le titre vaut son pesant d’or …les idées sont bien enchainées le verbe y est le sens et compréhensif .
    la ponctuation fait la beauté du commentaire .
    Pour venir au sujet , je dirai tout simplement que la plume est un art , à qui sait prouesses techniques de l’ABC ,il/elle peut écrire des merveilles .
    j’ai bien appréciée l’expression :
     » vous écrire , c’est vous séduire  »
    merci de ce régal intellectuel combien savoureux .
    bravo! et bonne continuité pour ta beauté culturelle et la verve de ta bonne plume d’or
    combien très fertile .
    mes amitié majid .

    J'aime

    1. Bonjour Majid…sache que le plaisir de ta viste est toujours grand pour moi! Écrire est pour mi le meilleur moyen d’exorciser mes doutes et de chanter la vie et l’amour à ma manière. En somme, cet humble acte est une manifestation d’amour oui, et séduire ainsi n’est que rendre grâce aussi pour ce don reçu! Merci mon ami, gros bisous et passe une très belle semaine.

      J'aime

    1. Tu as bien raison mon amie…c’est unexcellent moyen de ventiler, de partager, de confronternos idées et nos croyances avec celles des autres afin d’avoir l’heure juste parfois! Merci de ta visite, bonne soirée et gros bisous.

      J'aime

  2. Parfois, nous écrivons parce que nous sentons la tristesse ou même si nous sommes heureux. Aussi, par la nécessité de se libérer en partageant les émotions avec quelqu’un.
    Je te souhaite une douce nuit, Delvina..Bisous

    J'aime

    1. Bonjour ma belle amie. En somme si je suis bien ce que tu me dis, c’est qu’écrire est un amalgame magique et précieux de toutes ces émotions qui nous tiennent…et je suis d’accord avec toi. Que ce soit beau et enlevant, ou triste et décourageant, nos mots emeurent le reflet de qui nous sommes et de ce que nous vivons. Merci à toi et passe un très beau week-end, gros bisous.

      J'aime

  3. Que ce soit des écrits de faits réels ou imaginaires écrire doit rester un plaisir. On commence à écrire pour soi en premier lieu pour vider un peu son sac puis on écrit pour les autres pour partager sa passion ou ses idées.
    J’aime tes écrits et nos échanges, ils m’apportent toujours beaucoup .
    Bonne soirée Delvina, bisous

    J'aime

    1. Bonsoir Lucia…tu as parfaitement raison ma belle…on commence par écrire pour soi, puis cela s’étend et va au-delà des frontières de notre moi et aussi de notre imaginaire…car une fois qque les mots sont lus par les autres, ils ne nous apprtiennent plus vraiment. Alors on les réécrit dans un autre contexte et l’histoire d’amour reprend ou conrtinue! Merci à toi pour ta visite, j’apprécie beaucoup. Passe un très beau week-end, gros bisous.

      J'aime

  4. On écrit parfois aussi comme on jette une bouteille à la mer…en chérissant l’espoir d’être lu(e)! En tout cas, c’est avec plaisir que je découvre tes textes! Bonne soirée, Delvina!

    J'aime

    1. Bonsoir Mamielily…oui, on écrit en espérant d’etre lu/e…mais aussi, je parle perso, pour le plaisir de dire…mais tu as raison, car avec le partage des mots vient aussi le partage d’un peu de nous, de ce qui charme et séduit…merci d’aimer me découvrir ici par mes mots et de ton précieux commentaire et gros bisous.

      J'aime

  5. Écrire fait vivre et revivre de beaux souvenirs et aussi de très beaux sentiments … écrire, c’est vivre et faire vivre … bonne poursuite de cet après-midi à toi Delvi !
    Gros bisous.

    J'aime

  6. Eh bien, tu étais inspirée toi aussi Delvi, ce texte me parle beaucoup! Par le pouvoir de notre plume, nous pouvons nous exprimer sur presque tout, entrer dans la vie des gens, leur permettre de s’arrêter sur ce qui les fait vibrer ou ce qui les fait pleurer… En fait, nous avons ce privilège de peut-être d’aider à ce nos lecteurs se sentent mieux, et au pire s’ils n’aiment pas nos écrits, ils vont ailleurs… Bravo mon amie, j’adore toujours te lire! Gros bisous et bonne journée 🙂

    J'aime

    1. Bonsoir mon amie…je vois que tu aimes, j’en suis heureuse! Nos plumes sont si souvent de puissantes armes qui mieux que n’importe quelle autre comabt le mal, en nous et autour de nous je crois bien! Insiprée…oui, ça m’arrive ces jours-ci, alors j’en profite! Et ce sont tous vos comentaires qui m’inspirent le plus à continuer. Ces échanges entre les lecteurs et moi sert de carburant! Merci pour tout et à bientôt, gros bisous.

      J'aime

      1. C’est la même chose pour moi tu sais, le plaisir d’être lue et comprise est si belle motivation pour écrire et ne me remercie pas Del, j’éprouve toujours tant de plaisir à te lire; gros bisous et à jeudi mon amie 🙂

        J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s