Un seul courage – Only one courage.

Bonjour. Commencer par exister…puis doucement évoluer vers la grandeur de vivre. Que nous faut-il pour cela? Du courage? Ce que nous prenons pour du courage n’est-il pas en fait que de l’inconscience? L’inconscience : cet état endormi qui nous maintient au sol et annule tout décollage. L’opposé du courage n’est-il pas plutôt la lâcheté de se taire et de laisser croire et vivre le mensonge? Ce mensonge qui lui aussi fait opposition à la liberté et donc à la vie? Là, on en sort plus! Puisque l’inconscience est aussi  une forme de lâcheté, je crois. Lâcheté qui veut dire paralysie de la volonté, donc de l’esprit. Bon, trop philosophique ce matin…ça commence la journée plutôt sérieusement!

– Le courage n’ignore pas la peur; il n’est ni l’absence totale de cette dernière. Le courage, n’est-ce pas plutôt la capacité de faire face à cette peur? N’est-ce pas également faire nôtre la lucidité de chercher en soi ces autres manières de faire et d’être, puis d’enlacer cette peur et de vivre en toute sérénité avec tous nos choix?

– Rester lorsque nous avons le cœur ailleurs, ce n’est pas du vrai courage. Ne serait-ce plutôt que de la méconnaissance de soi, de l’entêtement voir même de l’orgueil. Au contraire, le courage demande parfois de ne pas insister quand quelque chose se termine, change et ne va tout simplement plus. Se réapproprier le pouvoir de se reprendre en main et de recommencer encore et encore…aussi longtemps qu’il nous le faudra afin de redevenir libre en-dedans et de nous reconnaître. Ce courage, c’est aussi savoir dire merci, lâcher prise et poursuivre sa route sans cris, sans amertumes, et surtout sans regrets.

– En fait, le courage c’est aussi apprendre à vivre AVEC la vie, suivre son courant et non pas toujours nager contre elle ou même parfois sans elle. Il peut être surprenant alors que nous puissions découvrir que par ce courage, nous pouvons devenir forts, nouveaux, rebâtis et de plus en plus libres de nos chaînes de l’ego ou de la peur.

Bon, voilà trois énoncés écrit dans une autre vie…mais cette vie, ne me suit-elle pas encore un peu? Car au fond, et je vous le demande aussi, ne nous faut-il qu’un seul vrai courage, soit celui de VIVRE? Si je dis ceci, alors cette vie serait partout, dans nos forces comme dans nos faiblesses, au plus profond de nos richesses et de nos éclats lumineux, tout comme dans nos plus sombres séjours et de nos plus vils états d’âme. Je vous laisse là-dessus, passez tous une très bonne journée! Bisous.

D.A. Lavoie.

998589_537277849663812_1784394201_n1

English version follows

====================

 

Good morning.  To start  by only existing…and then slowly move towards the greatness of life. What do we need for this? Courage? What we take for courage, is it not in fact just plain unconsciousness? Unconsciousness: this sleepy state that keeps us on the ground and cancels all take off. The opposite of courage isn’t it rather to remain cowardly silent and let live and let believe the lie? This lie, isn’t she also the opposite of freedom and therefore of life? Well now, we don’t get out of it! Since unconsciousness is also a form of cowardice, I think. That same cowardice which means paralysis of the will and of the mind. Gee, how philosophical this morning…it starts the day rather seriously!

– Courage does not know fear; it is not the total absence of it either. Courage, is it not rather the ability to cope with this fear? Isn’t it to also seek in ourselves and find the lucidity to make other ways of doing and being, and then embrace this fear and live in peace with all our choices?

– Staying, and not moving, while your heart is somewhere else, this is not true courage. It rather is ignorance of oneself or even stubborn pride. On the contrary, courage sometimes requires not insisting when something ends, changes and doesn’t work anymore. To reclaim the power to take control and start over again and again…as long as we need to become free inside and recognize ourselves. Courage is also being able to say thank you, let go and go on without screaming, without bitterness, and especially without regrets.

– In fact, courage is also learning to live WITH life, follow the current and not always swim against it or even sometimes without life. It may be surprising then to discover that by this courage, we can become stronger, new, rebuilt and increasingly free of the chains of ego or fear.

Well, here are three statements written in another life…but this life, doesn’t she follow me a little, yet? Because in the end, and I ask you this too, don’t we only need one true courage, the one of LIFE that is? If I say this, then this life is everywhere, in our strengths and in our weaknesses, in the depths of our wealth and our flashes of light, as in our darkest moments and our vile states of mind. I leave you now, have a great day now! Hugs & love,

D. A. Lavoie.

courage2a

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

12 Responses to Un seul courage – Only one courage.

  1. majid says:

    Bonjour Delvina ,

     » Un seul courage  » est un papier de portée psychologique et à la fois social .
    a mon avis , le courage , c’est la volonté de faire ….
    par contre la lâcheté , c’est la peur consentie .
    la vrai courage c’est celui , elle qui fait le 1 ère pas pour demander le pardon …l’esprit le fort c’est celui , celle qui reconnait ses fautes , et demander les excuse … » le courage , c’est apprendre à vivre avec la vie …devenir forts , nouveaux , rebâtis et plus libres … » est l’expresion que j’ai bien appréciées .
    merci de ce régale intellectuel , combien encourageant ; bravo ! et bonne continuité pour ta beauté culturelle et la verve de ta bonne plume d’or combien très fertile …mes amitié majid .

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Majid…très heureuse de te revoir. Le courage, tu le dis très bien, c’est surtout parfois de savoir reconaître ses torts, de demander pardon, parce qu’en permettant à l’autre d’avancer, je me le permets à moi aussi. Tu es très judicieux dans tes commentaires et on voit que tu réfléchis avec conscience et justice, bravo. Je te souhaite une très belle semaine et te fais de gros bisous canadiens!

      J'aime

  2. marieliane says:

    Oui je pense qu’il faut avoir du courage car à maintes occasions..de la naissance à la mort on est confronté aux épreuves de la vie. Si le courage vient à manquer, dur sera la chute.
    Bisous.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir Marie-Liane…le courage ne peut venir qu’à manquer comme tu dis par un trop plein de rejets, de peur, de manque de confiance total…je crois que le premier grand courage est d’abord celui de vivre. Mais pas vivre n’importe comment…vivre entièrement, pleinemenent et avec justice. Les autres courages que sont les soit-disants échecs se verront plutôt comme des apprentissages qui nous permettront de grandi. Merci de ton commentaire, bon week-end et gros bisous.

      J'aime

  3. damemiracle says:

    Très belle réflexion ma chère Delvi, je crois que de vivre demande du courage et cette volonté de grandir et d’être meilleur demande aussi du courage. Et vivre pleinement demande énormément de courage car cela demande de vivre avec ses forces (plus facile), mais avec ses faiblesses aussi et ça c’est tout autre chose mon amie, je le sais et tu le sais aussi. Apprendre à vivre avec la vie, faire communion avec elle pour qu’elle nous soit plus clémente, je pense que c’est le plus beau que l’on puisse se faire… Gros bisous Delvi, à bientôt 🙂

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Très beau commentaire Gigi. Avoir en soi le courage de se tenir debout et d’affronter les tempêtes ne peut se bâtir en soi je crois que par une foi, une confiance et une ouverture très développé. Tu sais, ce n’est pas tout de dire  »Je vis »…il faut aussi vivre en plus d’exister. Et lorsqu’on acquiert cette force, qu’on entre dans la vie, mais totalement entier, tous les obstacles se heurtent à tous ces courages qui viennet du Courage. Merci à toi d’être passée, très bon week-end et gros bisous.

      J'aime

  4. flipperine says:

    et c’est qu’il en faut du courage dans la vie si on veut avancer et se relever

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Oh oui…du courage et encore du courage…et ne pas prendre une fausse modestie ou son inconscience pour du courage est encore un plus grand travail sur soi. Merci d’être passée Flipperine, j’apprécie beaucoup, gros bisous. Delvi.

      J'aime

  5. vraie says:

    Bonsoir Delvina!
    J’ai bien aimé la réflexion. La phrase qui m’a le plus frappé: Aprendre à vivre avec la vie. La vie est un projet qui est en constante evolution. Elle est direction, objectif vers laquelle nous nous dirijons.
    Belle citation de l’admirable Mandela!
    Je te souhaite la joie de vivre.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir ma belle amie, heureuse de te retrouver! J’espère que tu vas bien? Après avoir vécue un peu toutes les deux, nous savons désormais qu’accepter demeure un peu incomplet…la vraie acceptation est également, et surtout, l’apprentissage de vivre avec la vie…donc, aspprentissage à vivre tout simplement. Car nul autre courage ne saurait s’avérer bien utile je crois, si nous n’avons pas d’abord acquis ce courage de vivre! Merci pour ton commentaire, j,apprécie beaucoup. Très bon jewudi et gros bisous.

      J'aime

  6. colettedc says:

    Oui, tu as raison VIVRE un jour à la fois avec ce qui m’est demandé là, le vivre à fond … en vaincre les difficultés une à une, ne pas les accumuler et en faire toute une montagne infranchissable … bon et bel après-midi Delvina,
    Gros bisous.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Bonsoir ma belle amie, j’apprécie que tu sois venue! De toutes les manifestations, conscientes ou non, je crois que le courage de vivre simplement, mais de bien vivre sa vie pleinement, sans écraser son voisin, donc avec justice, paix et amour est et restera le plus grand des courages…et sans doute le seul, ou plutôt le premier à servir entre tous. Merci, bonne fin de soirée et gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :