What about love?

What about love…hey oui, que fait-on de l’amour…? Nous le malmenons, nous lui faisons porter des masques, nous l’ignorons ou nous le refoulons et le renions. Ou alors, il nous a fait si mal que nous lui claquons la porte au nez! Minute pourtant…est-ce vraiment l’amour lui-même qui fait si mal?…ou est-ce que nous faisons de lui par toutes nos attentes, nos désirs, ou de ce que nous croyons  que l’autre doit changer et faire, afin d’être ce que nous croyions qu’il devrait être?!? Pourtant, l’amour, est-ce seulement cela? S’il ne vit qu’à cause de nos attentes, de nos échelles de  »perfection » ou bien encore nos hésitations, nos croyances et notre  »bonne morale »…alors l’amour est-il? Puisqu’il n’existe ainsi que par ce que nous concevons de lui, mais en écartant trop souvent sa beauté et en le dénaturant?

What about love? Pouvons-nous seulement prétendre pouvoir vivre sans lui, cet amour romantique aussi, qui nous réchaufferait et nous accompagnerait…ou plutôt que NOUS accompagnerions? Car l’amour est un peu comme un animal sauvage, libre, distinct de tout autre…un oiseau rebelle qu’il nous faut en quelque sorte  apprivoiser. L’amour n’a pas à s’adapter à nous…nous devons nous adapter à lui.

 »Mais je ne veux plus souffrir », dites-vous parfois. Alors vous vous isolez dans cette bulle où personne ne peut entrer…vous croyez ainsi vous protéger  de tout, même de tout semblant d’amour et d’affection dont vous pourriez encore souffrir. Et paradoxalement, votre bulle n’est plus qu’un lieu qui peu à peu devient aride; il devient comme une cage dorée où vous vous croyiez à l’abri. Mais, que faites-vous alors de l’amour? De celui qui est à côté, de celui qui est parti, de celui qui est loin, ou de celui qui peut-être viendra demain?

Je vous invite à bien regarder la vidéo…sublimement conçue! Et les paroles en contiennent toute la magie!

=======================================================

What about love … yeah, what do you do about love…? We do him violence, we make it wear masks , or we ignore, we repress and deny him. Or he hurt us so bad that we slam the door in his face! Minute yet … is it really love itself that is so hurtful? Or is it what we do with him by our desires, and our beliefs, that the other must change to how we think he, or she, should be? ? But love, is it just that? If he only lives because of our expectations, our scales of  »perfection » or even our doubts , our beliefs and our  »moral rights », then, can we say for sure that love is (exists)? Since there he is only what we think of him…but too often, we put away its beauty and we denature him?

What about love? Can we just pretend to live without him, this romantic love too, that could warm us and accompany us…or I should say, that WE accompany him? For love is like a wild animal, free, distinct from all others…just like a kind of rebellious bird who somehow we need to tame. Love does not have to adapt to us…we have to adapt to it.

 » But I do not want to suffer , » you sometimes say. So you isolate yourself in this bubble where nobody can enter…you believe you do protect yourself from everything, even from any kind of love or affection that could hurt you again. Paradoxically, your bubble is also becoming a place more and more dry, it becomes a golden cage where you thought you were protected. But, what do you do about love? With the one beside you, the one that got away , the one who is far from you, or also the one that may be coming tomorrow?

Don’t leave without watching this marvellous video…so well done, and it contains all of the magic in it!

Delvina A. Lavoie

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

16 Responses to What about love?

  1. Maxima says:

    My friend I like your work here is all so magical I put your site in my favorite. Thank you for sharing this beautiful piece of work with us ! with love maxima

    J'aime

    • It is I who thank you Maxima. Your comments and all are always so touching and warm…thnk you for putting tyhis Blog among your favorites…it is an honor, coming from a guy like you my friend, a known write, publisher and so on. You’ll always be welcome here. Big hugs and love, Delvi.

      J'aime

  2. vraie says:

    Ninguém vive sem amor e cada um recebe de acordo com o que dá.
    Noite calma e feliz amanhecer!
    Beijos

    J'aime

    • Como você diz é verdade … É verdade! Boa noite para você também e bons sonhos! Obrigado por seu comentário.

      J'aime

  3. Maxima says:

    Reblogged this on Spiritual challenges and commented:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

    J'aime

    • Thank you so very much my friend for the reblogged…I relly appreciate it. I suscribed to  »Spiritual Challenges », because all the articles and vidéos are great there! Is it ypouyblog too? I will return to it as soone as I finish responding here…thaanks again ans have a real nice day!

      J'aime

  4. flipperine says:

    l’amour doit se propager et le plus grand commandement n’est il pas aimez-vous les uns les autres

    J'aime

    • Oui, c’est bien le plus grand commandement mon amie…et aimer le genre humain est une grâce je crois…amis cet amour ici est un peu plus humain justement, romantique, alors il doit aussi bien sûr élever, malgré ses faiblesses humaines. Merci de ton passage, bon dimanche, bisous.

      J'aime

  5. Ta réflexion est très juste. « Est-ce que nous faisons de lui par toutes nos attentes, nos désirs, ou de ce que nous croyons que l’autre doit changer et faire, afin d’être ce que nous croyions qu’il devrait être?!?  »
    Jolie vidéo.

    J'aime

    • Merci Yveline, je suis très heureuse que tu aimesl’article et la vidéo. Vouloir mouler l’autre selon nos désirs ou fantasmes, vouloir ainsi, même inconsciemment parfois, le rendre autre que ce qu’il est, est-ce de l’amour vrai? Car en quelque part oui, nous nous adaptons à l’autre par amour, mais si nous le traitons comme un second nous, nous risquons de l’étouffer et alors un jour il se peut bien que cela casse! À bientôt, c’est toujours un plaisir de te recevoir!

      J'aime

  6. Great video … the heart with the flowing roses looks like tears falling.
    It is a magical video about love. I remember this song when it had come
    out on radio. It’s still a song that can apply to today.
    Nice post ….

    J'aime

    • Hi Isadora, thank you for stopping by. I’v always loved this song very much and the video, not my creation, is so beautiful that chose it among al the others! This song will always apply I think…since love is still around! Have a nice week-end and hope to see you back again!

      J'aime

  7. colettedc says:

    En tout cas, l’isolement, n’est pas la solution … je ne puis trop commenter car, je pars en cette longue fin de semaine de l’Action de grâce … bonne fin de semaine à toi Delvina,
    Gros bisous.

    J'aime

    • Tu as bien raison ma belle, l’isolement n’est pas la solution…et il n’y a que l’amour, quelque forme soit-il, pour franchir cette barrière souvent dressée par le chagrin, la peur de l’abandon ou la solitude. Merci Colette, très bon week-end de l’Action de Grâce à toi! Gros bisous.

      J'aime

  8. damemiracle says:

    Tout d’abord, très belle vidéo; elle nous montre bien le déchirement de cet amour qui fait défaut à tant de gens. Et que faire de tout cela, tout être humain a l’espoir bien légitime d’aimer et d’être aimée et se refuser à l’amour de peur de se faire mal, c’est en effet vivre la peine, la déception et la souffrance. On ne peut lui courir après, il se présente souvent quand on s’y attend le moins, alors il ne faut jamais lui fermer la porte et toujours garder espoir. Même si l’attente peut parfois paraître difficile et presqu’insoutenable, je crois qu’il faut s’occuper à faire des choses que nous aimons et sortir un peu, on ne sait jamais nous pouvons rencontrer quelqu’un au hasard de notre route… Merci pour cette belle réflexion Delvina, bon vendredi mon amie, bisous.

    J'aime

    • Bon, tu as raison…sur tout Gigi! Courir après l’inconu ou attendre mieux, peut que très souvent nous soyons entraînée/e/s dans quelque chose dans laquelle nous ne sommes pas bien. Toute bonne et belle chose vient à celui qui sait attendre, dit-on. Et je le crois de plus en plus. Le besoin pour l’humain de se sentir aimer, accepter et accueilli dans sa nature est sans contredit le moteur qui le fait avancer, même au-delà de lui…merci ma douce, très bon week-end et gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :