Sans aucun regret.

Sans aucun regret.
La nuit dernière et ce matin, il y a toute cette pluie qui est tombée. Était-ce une nuit pour rêver ou un matin pour rester au lit? Peu importe, puisqu’en moi la mélodie de ces gouttes d’eau qui viennent du ciel sont une musique un peu mélancolique à laquelle mon coeur s’accorde. Rien ne semble changé pourtant…sauf peut-être un seul accord, qui de douce symphonie, est passé brusquement à une fausse note, venant ainsi égratigner le disque et changer un peu la chanson.
Ce matin, mes yeux se sont posés sur ces mots d’Emmanuel que ma tête a gardée en pensée:  » Ce que vous êtes présentement est une étape essentielle vers l’être que vous deviendrez. ‘‘. Tiens, voilà qui me met en mode réflexion, même si le temps demeure gris!
Donc…si nous croyons en cela et que nous l’intégrons à nos vies, alors il ne nous faut pas avoir de regrets d’être qui nous sommes. Chaque instant, chaque évènement, de même que chaque expérience de vie qui nous ont formés et modelés, doivent se mettre en place afin de nous permettre de commencer ici même, à ce moment précis, le processus d’acceptation et d’amour de soi. Personne ne peut essayer d’être ce qu’il veut devenir sans comprendre et embrasser ce point de départ. Une fois cela bien ancrer en lui, l’humain s’offre le plus merveilleux des outils afin de progresser et de grandir. Le plus prodigieux, c’est lorsque celui-ci parvient à atteindre le sommet de sa montagne, qu’il peut de plus jeter un regard apaisant, et surtout aimant, sur l’être merveilleux qu’il était et sur celui qu’il est devenu. Il s’accepte enfin avec joie et gratitude, tout en continuant de se développer afin de tirer le meilleur de lui-même.

Naître…vivre…recommencer…grandir…pour enfin exister sans aucun regret. Pouvons-nous y parvenir ou est-ce un rêve irréaliste? Pourtant n’est-ce pas par leurs rêves que les  » fous  » sont le plus heureux? Malgré tout, pendant si longtemps, plusieurs d’entre nous se sont efforcés d’être ce qu’ils pensaient devoir être et ce qu’ils croyaient que les autres voulaient qu’ils soient. Ils préféraient presque se joindre au troupeau plutôt que d’être qui ils étaient, tout simplement. Alors, ils se sont cachés d’eux-mêmes pendant si longtemps. Ils ont emprisonnés leurs sentiments dans des bouteilles aux couleurs attrayantes ou dans des  personnes aux sourires trop souvent menteurs. Ils se sont cachés de leurs peurs de même que de leurs vérités. Ils se sont malheureusement aussi caché de leur liberté d’être eux-mêmes. Alors ils se sont égarés.
Néanmoins, puisque le passé demeure le passé, que par lui vit le présent et se construit même l’avenir, nous avons tous maintenant le pouvoir de repartir, grâce à une note qui sonnerait plus douce à nos oreilles et qui se jouerait sur un air de pardon et de miséricorde. De pardon pour toutes ces offenses faites à nous-même, et aux noms desquelles nous avions exposé notre âme fragile et joué avec le feu qui brûlait nos chairs. Peut-être alors qu’en faisant la paix avec nos fantômes nous pourrions connaître une joie exaltante qui nous soulèverait? Qui sait si son souffle ne nous emporterait pas au-delà de ce qu’hier nous avions cru ne pouvoir être ou devenir?!?
Ainsi, avec nos êtres reconstruits ou retrouvés, nous partirons sur de nouvelles bases, nous explorerons un azur que jamais nous avions réellement regardé…nous nous aimerons tel qu’il le faut, soit tels que nous sommes…sans aucun regrets. D’ailleurs, à quoi sert-il de regretter nos vies et nos choix? Si nous avons marchés là où nous sommes passés, alors, ainsi soit-il! Mais si de ce passé nous avons appris, alors rien n’est perdu.
En ce moment précis, il pleut toujours, je rêve et je crois tout aussi fort en la vie et en l’amour. Hey oui, même envers tous mes sauts aux plus profonds des abîmes, ou toutes ces courses aux détours sinueux engagées en croyant que le bonheur était toujours  »ailleurs ». Malgré toutes mes guerres et mes victoires. Alors, je peux dire que je repars, ou plutôt que je continue, mais sans regrets.
Delvina A. Lavoie.
Publicités

17 réflexions sur “Sans aucun regret.

  1. «le processus d’acceptation et d’amour de soi» c’est exactement ce que décrit ton texte de façon claire et précise, autant de valeur que d’autres écrits philo-psycho-logiques. Dans ta façon d’écrire, je peux ressentir que tes mots sont basés sur du vécu, du tangible. J’ai particulièrement aimé ta conclusion : » Malgré toutes mes guerres et mes victoires. Alors, je peux dire que je repars, ou plutôt que je continue, mais sans regrets. » et le lien avec la chanson & vidéo. Bravo ! ma belle Plume

    J'aime

    1. Bonjour Marielle…je te remercie de tant de chaleureux mots ma belle! Tu sais, je crois indéniablement que la vie de chacun de nous EST le plus beau des romans! Et qu’écrire devient ma façon à moi de raconter cette vie, que je ne peux qu’exprimer que pas mes expériences, puisque je n’ai pas vécue celles des autres! Mais oui, je repars, mais plus encore je continue…et sans regrets. Viens toi aussi, et je suis certaine que ce serait toute une richesse de découvrir cette fille de la gaspésie encore plus! Lol! Bon dimanche et gros bsous.

      J'aime

  2. Bonjour Delvina ,

     » Sans aucun regret.  » est un papier social et à la foi sentimental
    il traite des choses de la vie , en particulier d’un vécu…
    le titre est explicatif et a son pesant d’or .
    cependant , ce commentaire je vois comme une gare ou les voyageurs attendent l’arrivé du train pour y monter , certains(e) ont monté et prirent leur place aisément et d’autres sont restés(e) sur le quai d’ailleurs c’est bien expliqué .
    Ce même papier ou sujet me fait rappeler la diva de la chanson française
    Edith piaf interprétée :  » non! je ne regrette rien … »
    ce tube musical qui a fait écho retentissant à travers la planète ..
    les expression que j’ai tant aimées et appréciée sont les suivantes :
     » …si de ce passé nous avons appris , alors rien n’est perdu  »
     » je crois fort en la vie et en l’amour  »
     » ..je continue , mais sans regrets  »
    merci de ce régale intellectuel , combien intéressant et constructif
    bravo! mille fois bravo! et bonne continuité pour la verve
    de ta plume d’or combien très fertile ….
    mes amitié majid .

    J'aime

    1. Bonjour Majid; j’aime bien ton analyse de cet articel, et particulièrement la comparaison que tu en fais avec le train. Oui, car la vie c’est comme un train. Elle passe vite et à nous de choisir de monter dans le bon wagon lorsque le train fait une halte près de nous! Merci de ton passage très apprécié, bonne fin de soirée et gros bisous.

      J'aime

  3. Sur le chemin de nos vies nous avons trébuché sur de gros cailloux, nous nous sommes blessés, nous avons même chuté, mais par grâce, un jour nous nous sommes relevés.
    C’est à ce prix que nous avons connu la liberté intérieure et que nous nous sommes réconciliés avec nous –mêmes, ainsi qu’avec les autres.
    Les expériences passées nous ont permis de découvrir de nouvelles ressources , nous apprenons chaque jour à vivre de façon plus profonde en cheminant vers l’Amour.
    Alors Delvina tu as raison de dire « sans aucun regret », magnifique est ton billet.
    Bon dimanche à toi, bisous

    J'aime

    1. Merci Lucia…et comme tu complètes et résume si bien mon commentaire mon amie, tout simplement sublime tout ce que tu écris. Oui, après avoir trop longtemps pataugés dans la boue, voici qu’une pluie bienfaisante est venue laver nos corps, nos coeurs et nos esprits, et enlever tout cette boue qui nous empêchait de bien avancer. Merci encore, bonne fin de journée et gros bisous.

      J'aime

  4. Que j’♥ que tu dises ceci Delvina : Si nous avons marchés là où nous sommes passés, alors, ainsi soit-il! Mais si de ce passé nous avons appris, alors rien n’est perdu. C’est vraiment cela qui doit être en effet ! Superbe billet ! Bonne fin de ce jour de pluie et agréable dimanche !
    Gros bisous.

    J'aime

    1. Merci Colette, je suis très ravie que tu aimes tant! Mais dis-moi, puisqu’il nous est impossible de changer le passé, ne vaut-il pas mieux en retenir les leçons afin de continuer notre route at avancer?!? Si oui, alors, rien n’est jamais perdu ni vain! Pluie et froid ici aussi…très bon dimanche et gros bisous.

      J'aime

  5. Oui très beau texte ma belle amie
    J’ai su tourner la page,
    Pour ne plus revenir aux larmes,
    Et oublier ce mal qui me gagne.
    De chanter mon présent,
    Pour oublier le refrain du passé,
    Et composer le dernier couplet de mon futur.
    Je regarde ta vidéo elle est sublime
    Gros bisous ton papillonbleu

    J'aime

    1. Merci de ton passage mon beau Papillon Bleu…oui, tourner ceraines pages douloureuses de ta vie ne fut certes pas très facile, je sais. Mais tu as persévéré et cru en toi, bravo. Seule ta vie présente compte et te permettra de te tourner plus sereinement vers l’avenir. Très bon week-end à toi et gros bisous.

      J'aime

    1. Merci de ton commentaire très sage Flipperine. Une des chose les plus difficiles à accomplir ici-bas pour l’être humain, semble bien de demeurer lui-même, alors que le monde lui demande sans cesse de changer. Quel défi! Très bon week-end et gros bisous.

      J'aime

  6. Le passé fait partie de nous, mais nous ne devons pas nous y accrocher et continuer à avancer en profitant des expériences passées pour comprendre et grandir à partir de celles-ci… Les regrets n’apportent que de la souffrance et du chagrin… Qu’il pleuve, qu’il fasse beau ou qu’il neige, tout est dans notre attitude à s’adapter à notre environnement. Très bon texte ma chère Delvina et superbe vidéo pour l’accompagner, merci mon amie, gros bisous, Gigi

    J'aime

    1. Et oui, le passé fait partie de nous et il ne sert absolument à rien de le regretter ou le traîner…mêm s’il semble avoir l’étrange pouvoir de nous clouer au sol! Oui, tout est dans notre attitude et aptitude à faire face aux évènements de la vie, que ce soit dans n’importe quelle sorte de relation humaine je crois. Et comme je dis, rien n’est jamais perdu…il suffit de nous arrêter pour bien comprendre les enjeux de ce qui nous arrive! Merci Gigi, passe un beau week-end et gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s