Il est trop tôt pour mourir

Bonjour…
il est trop tôt pour mourir…jamais trop tard pour vivre, pour aimer et pour être libre. Peu de choses à dire, que des souvenirs volés à une adolescence déjà loin. Souvenirs qui font naître un sourire de nostalgie en repensant à ces mots. Mots qui disent tout, même s’ils sont trop de fois galvaudés, tourner même en ridicule ou carrément renier.
Je me souviens d’une entrée d’un spectacle de Nana Mouskouri où elle disait:
 »La vie vient de commencer, la porte vient de s’ouvrir…les champs sont ensemencés, il est trop tôt pour mourir.
Laissez-nous le temps de voir, d’aimer, de pleurer, de rire…le déluge peut pleuvoir, il est trop tôt pour mourir. Je n’ai rien vu…j’ai envie jusqu’à tomber de courir…et de vivre avec la vie…il est trop tôt pour mourir.
Et toi notre vieille Terre qu’un jour nous irons nourrir, répond à ceux que tu enterres, il est trop tôt pour mourir…il est trop tôt pour mourir. »
Cette mort, elle n’est hélas pas que physique. Elle est aussi la lassitude à nous battre devant l’impuissance face à certains de nos combats, ou le laisser aller devant la peur et l’injustice. Cette mort qui peut également être l’abandon ou la négation de toute joie, de toute manifestation et de tout élan humain, de tout bien-être intérieur, en somme. Cette lente agonie se tapit au fond de nous, comme une bête, qui tel un rongeur, nous coupe nos fils conducteurs, causant ainsi un court-circuit!

Cependant, parfois nous voudrions nous agripper de toutes nos forces à la queue d’une étoile qui nous ferait visiter toutes les galaxies, faire pleuvoir sur cette humanité une pluie qui adoucirait les gens…et enfin redescendre sur cette Terre et tout recommencer. Ou bien continuer le film, mais en plus beau encore, si possible.
Certains soirs, je regarde la lune, qui de sa faible lumière éclaire pourtant ma nuit. Je la vois tel un disque d’un pâle doré qui semble détenir quelque secret des dieux. Alors, j’entends encore la même voix nostalgique qui dit:
 »Ce soir je vais vous emmener dans une rue de rêves. Une rue où personne ne vit ce qu’il a espéré. Ici, les rêves des jeunes naissent et meurent sous un ciel tendre et en même temps insupportable…car le rêve ne dure qu’un instant…et tout le reste est désespoir.
Ceux qui la nuit ne trouvent pas le sommeil, chantent…et leur bonheur ressemble à un jouet de papier qui s’envole comme un rêve entre les doigts des anges. Et la lune comme une reine aux cheveux tressés d’étoiles les regarde de loin et sourit… ». Ah, la voilà la sortie…cette lune qui sourit…donc, rien n’est perdu!
Bon, tout ce que j’écris en finale semble décousu et ne pas suivre la même idée du début de cet article. Malgré cela, nous pouvons y faire un enchaînement. Entre le  »Il est trop tôt pour mourir » et le  »désespoir » de ces jeunes, moi j’y vois un lien. Celui de la vie…et celui du choix de vivre au-dessus de tout ce qui enlise.
Alors, entre le Terre et la Lune, il y a cette humanité qui gravite autour des nos rêves, de nos envies, de nos amours et également de la vie. Le premier morceau de cet article dit l’espoir, cette force qui repousse la désillusion et le vide du néant. Peut-être alors aurais-je dû débuter par la seconde partie? Tout compte fait, je crois que non…car l’entrée permet de trouver la lumière. Sur ce, je vous laisse en vous souhaitant un très beau dimanche…à bientôt et n’oubliez pas: il est trop tôt pour mourir.
Delvina A. Lavoie
Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

21 Responses to Il est trop tôt pour mourir

  1. Lucia says:

    Il est trop tôt pour mourir, on ne sait de quoi demain sera fait, mais le temps est court et la mort si imprévisible.
    Attachons nous à employer ce temps avec sagesse, répandons l’amour, la paix, la vie est un si beau cadeau, ne la gâchons pas.
    J’aime beaucoup tes réflexions Delvina
    Douce nuit .

    J'aime

    • Merci mon amie…jet moi j,adore tes commentaires Lucia! Oui, la vie est courte, le temps passe vite, alors il faut profiter des belles choses et laisser aler le passé…même si c’est difficile parfois…cela peut prendre plus de temps selon l’évènement, mais l’important est de ne pas lâcher je crois! Très beau lundi et gros bisous.

      J'aime

  2. csaintonge says:

    bonjour Delvina. J’aime la fraicheur de ton blog. cordialement

    J'aime

    • Merci beaucoup…cela est encourageant de lire de tel beau comentaire! Tu passes quand tu veux! Bon week-end.

      J'aime

  3. Ginette Beaulieu says:

    On a bien le temps avant de penser à mourir, ça viendra bien assez tôt. En attendant, il faut vivre intensément comme si chaque jour était notre dernier jour de vie. Il me semble que je n’ai rien vécu, pourtant… j’aurai 54 ans bientôt. Alors je te laisse parce que j’ai une autre heure importante à vivre et même si je n’ai pas l’impression de perdre mon temps avec toi, je vais tenter d’en faire une heure extraordinaire! Merci Delvina de cette belle réflexion; moi je préfère penser à vivre, il est trop tôt pour mourir. Et quand ce moment sera venu, j’essaierai de partir dignement en espérant avoir apporté ma petite contribution sur cette terre, avec le sentiment du devoir accompli… Gros bisous mon amie, à bientôt, Gigi

    J'aime

    • Merci Ginette pour ce commentaire si touchant…je te lis entre les lignes et je te comprends tellement bien mon amie.Oui il est trop tôt pour mourir…pour toi et pour moi. Trop tôt pour laisser la mort de l’existence assécher nos âmes…et aussi trop tôt pour que nos corps physiques retournent en poussière. Va ma douce, profite de toutes les heures devant toi et fais d’elles une richesse de souvenirs et de bonheur. À bientôt, gros bisous.

      J'aime

  4. majid says:

    Bonjour Delvina ,

     » Il est trop tôt pour mourir  » est un papier social .
    profiter le maximum de sa vie , ne pas ressembler à ce mort-vivant …ainsi chôme le cœur ( l’envie , le désir , l’amour ..) , la langue ( déguster , gouter …)
    , les yeux ( contempler , voyager …) , le nez ( la senteur du parfum des fleurs )
    et j’en passe …
    l’expression que j’ai tant apprécie est la suivante :
     » bien continuer mais en en plus beau ,si possible  »
    merci de ce régale intellectuel , combien nostalgique .
    bravo! et bonne continuité pour la verve de ta plume d’or combien très fertile
    mes amitié majid .

    J'aime

    • Merci Majid…tu me flattes de tes beaux et encourageants commentaires! Profiter de la vie au max oui, mais tout en demeurant conscients aux justes besoins de nous, des autres et de ce monde je crois! Très bonne semaine à toi et gros bisous.

      J'aime

  5. Ariane says:

    Bonjour toi ! Oui « il est trop tôt pour mourir ». Donc gardons l’espoir toujours vivant en soi ! Cette chanson… que de souvenirs, mon Dieu ! Quand je regarde derrière moi (eh oui ! maintenant je peux le faire et même dresser un bilan ! ) est-ce que j’ai bien vécu, apprécié ce temps de vie qui m’a été donnée ? Mais il faut vivre jusqu’au bout, comme un devoir impératif, parce que la vie est précieuse et unique et quand elle m’aura quittée, elle ne reviendra pas pour moi. Sera-ce alors la fin ? Je ne le crois pas, et surtout, je ne VEUX pas le croire, car à quoi aurait servi d’avoir vécu ? « Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. » Toujours. Même imperceptiblement. Mais il faut être aussi réaliste, un jour viendra… Bien sûr, il est TOUJOURS trop tôt pour mourir. Toutes les morts, quelles qu’elles soient, font souffrir. J’espère trouver la force, le courage de les affronter…
    Je te souhaite aussi un bon dimanche et pleins de bisous chère sœur ! xoxoxo

    J'aime

    • Bonjour à toi aussi! Toujours un plaisir de te te recevoir en tout temps! Bien sûr que l’idée de la mort éverile en nous des questions…comme si on a bien vécu, sion a gaspillé ce cadeau, ou si on est passé/e à côté de quelque chose de précieux. Toutes ces questions sont légitimes et pourtant si nous sommes toujours angoissé/e ou vivons dans la peur, n’est-ce pas là le plus grand gaspille de notre vie?!? Je te remercie de ton passage apprécié et de ce judicieux commentaire…bonne soirée et gros bisous.

      J'aime

  6. Marielle says:

    Texte émouvant… Dans ta façon d’aborder le sujet, tu suscite le questionnement « La vie vaut-elle la peine d’être vécue?  » puisqu’il faut se battre pour avoir le temps « de voir, d’aimer, de pleurer, de rire…»
    Il est trop tôt pour mourir et chaque soir la Lune brille tel une lueur d’espoir…

    J'aime

    • Bravo Marielle…tes commentaires complètent si bien mes articles…tu demandes si la vie vaut la peine d’être vécue? OUI, toujours je crois. Même si souvent elle est souffrance et lourde…et comme tu dis, la lune est reine d’espoir…merci de ton passage et à bientôt!

      J'aime

  7. candide57 says:

    je suis bien d’accord.. il est toujours trop tôt pour laisser ce monde!

    J'aime

    • Et comme tu as raison Candide! Trop tôt pour laisser ce monde…parce que sans nous il ne serair plus le même…et là, je le dis sans prétention, mais réalisme!!! Bonnr fin de journée et merci.

      J'aime

  8. longbull13 says:

    2013 Year of Community
    http://longbull13.wordpress.com/2013/05/18/2013-year-of-community/
    be the change you want to see 😉

    J'aime

    • Merci pour ce lien…très intéressant…le changement est souvent nécessaire afin de ne pas mourir trop tôt par étouffement! Bonne fin de journée.

      J'aime

  9. colettedc says:

    Oui, il est et il sera toujours trop tôt pour mourir et, c’est bien ainsi de s’attacher à la vie, cette vie, notre vie car, on en a qu’une hélas … moi aussi, je passe de grands moments à contempler cette lune compagne du soir qui éclaire nos nuits … elle a beaucoup à nous dire … merci Delvina et bon dimanche à toi toute la journée ! Bisous.

    J'aime

    • Bonjour Colette…merci de ta généreuse fidelité. Mourir…la mort physique fait peur, car tout reste un mystère tant qu’` »l’Après », et comme se demsndent plusieurs, y en a-t-il un Après au moins? Puis il a la mort de l’âme…celle qui nous maintient dans sa noirceur. Ou bien encore, il y a ces morts à une quelconque habitude de vie qui nous gardais dans une dépendance quelconque. Tu vois mon amie, des fcons de mourir, il y ena tant…mais nous sommes tellement habitués à ne croire que la mort est une chpse purement physique, qu’on néglige les autre formes de mort! Merci pour ton commentaire et gros bisous.

      J'aime

  10. mamielily says:

    Merci, Delvina, pour ce texte plein d’espoir ! En ce jour anniversaire ( 72ans), comme toi, je dis : « Il est trop tôt pour mourir !  » Bise et bon dimanche !

    J'aime

    • Bonjour Mamie Lily! Encore, un très Joyeux Anniversaire! Oui, il est trop tôt pour mourir, surtout mourir intérieurement…pour le reste, ben, vivons pleinement jusqu’à ce que vienne la fin! Gros bisous et merci.

      J'aime

    • Ginette Beaulieu says:

      Bon anniversaire mamiely, bisous et bon dimanche à toi aussi!

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :