Parle-moi…

Une journée grise, un ciel revêtu d’une couche de nuages, une tempérauture plutôt froide pour ce temps-ci de l’année. Le printemps qui s’achève déjà; et la vie semble toujours renaître malgré la mort. Par la fenêtre ouverte, j’entends des enfants rirent et courirent. Les voix des passants me confirment bien que oui, en effet, le monde tourne encore.
Parle-moi…douce berceuse…beau souvenir. Comme une envie de simplement me laisser aller et de ne plus penser.  »…parle-moi, parle-moi, le silence me fait peur, je n’entends plus que mon coeur… ». Ce coeur qui bat, qui tant de fois m’a fait mal…ce coeur qu’il me faut toujours écouter si j veux me sentir vivante…alors pourquoi…quoi?
Parle-moi…cette pensée aussi qui me revient… »écoute avec ton coeur, c’est là que sont ta lumière et ta vérité. ». Totalement en accord avec cela! Ce coeur, je l’ai écouté, je l’ai suivi fidèlement, toujours. Il m’a fait monter si souvent, là où même les nuages  devenaient des lits de coton ouaté. Alors que quelques fois, il m’a fait descendre brutalement, devenant glacé tel une statue de marbre brisée. Il paraît que c’est aussi ça la vie.
 La vie, au départ elle n’est ni belle, ni laide. Lorsque nous venons au monde, il nous est donné un livre plein de pages toutes blanches…et ce que nous choisirons d’y écrire chaque jour remplira notre existence de noir, de gris, de blanc, ainsi que de toutes ces autres couleurs que nous y ajouterons. Au fond la vie, ce n’est qu’un espace-temps entre nos naisances et nos morts.
De cet espace-temps, il nous est donné de faire tant de choses, nous avons tellement de possibilités, et les choix que nous faisons, les décisions que nous prenons jour après jour, meublent cet espace-temps. Alors, il nous appartient à nous, et à personne d’autre, de prendre cette responsabilité d’être heureux ou non. 
Parle-moi…toi qui es si loin, mais si près. Je n’entends plus ta voix, car les bruits de la nuit la recouvre. Je suis là, oui, ce n’est que moi, mais tout de moi! J’écoute ce que me disent ces mots que tu envoies via ton univers, et je plonge malgré moi dans une mer infiniement douce et rafraîchissante. Pourtant, cette eau se retire car sa marée se fait basse. Je m’accroche à une bouée que les vagues ont laissé derrière…et sur elle est inscrit ton nom. En ai-je trop dit ou pas assez?
 Parle-moi toi l’enfant qui cherche sa mère…parle-moi, toi l’amie qui viens si près et que je touche presque. Parle-moi, toi le vieillard qui n’attends plus rien, mais qui ne peut s’empêcher d’espérer, de prier ou de croire. Parle-moi toi qui as ce mal dont tu ignores le but et la raison. Parle-moi…et qui sait si ensemble nous ne trouverons pas la clé qui déverrouillerait cette porte, parfois trop lourde pour une seule personne?
 Parle-moi…dis-moi…
Delvina A. Lavoie
Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

10 Responses to Parle-moi…

  1. majid says:

    bonjour delvina

     » Parle-moi…  » est un papier sentimentale et à la fois poétique
    le thème est explicatif et vaut son pesant d’or .
    le sujet traite d’une vécu d’un présent silencieux et d’un avenir .
    l’expression que j’ai tant appréciée est la suivante :
     » la clé qui déverrouillerait cette porte , trop lourd pour une seul personne ?  »
    merci de ce régale combien sentimentale et enrichissant .
    Chapeau! et bonne continuité pour la verve de ta plume d’or combien
    très fertile …mes amitié majid .

    J'aime

    • Bonjour Majid, heureuse de te retrouver! Parle-moi, c’est aussi un peu ces cris que nous taisons, parce que dire tout haut fait trop mal et qu’ainsi nous avons l’impression que  »cette chose » qui nous a tant blessée n’est plus…et pourtant, elle reste là. Merci de ton précieux commentaire mon ami, bone fin de semaIne, quicomence demain pour toi, et gros bisous.

      J'aime

  2. Ginette says:

    Heureuse que tu aimes mes mots ma chère Delvi, la vie est belle malgré les difficultés qu’elle nous apporte parfois, ça nous permet de grandir! Bonne semaine mon amie, gros bisous!

    J'aime

    • Tu as parfaitement raison ma douce amie…et sans ces difficultés et leurs reflets, nous ne pourrions pas grandir et apprendre! Merci et gros bisous…très bonne semaine!

      J'aime

  3. Ginette says:

    Je te parle mon amie, avec ces mots qui te rassurent, qui te font du bien et qui t’inspirent! Je te parle du privilège que nous avons d’être en vie, de pouvoir rire, pleurer, lire et écrire… Je te parle de ces grandes joies de l’amitié et de l’amour, du plaisir d’être mère, de la beauté la nature et de tout ce qui nous fait vibrer. Nous nous faisons si souvent parler de ce qui est négatif, que moi j’ai envie de te parler du positif! Je ne sais pas si je répond bien à ton sujet, mais c’est ce qui m’est venu en tête en lisant ton article. Toujours si intéressante mon amie, c’est une grande joie de te lire! Gros bisous, Gigi

    J'aime

    • Ma chère Ginette…tu parles et je t’écoute…et tes paroles sont sages et pleine de vie. Je crois évidemment en tous ces mots qui me bercent. La vie est une grande Dame qu’on doit toujours chérir, apprécier et surtout accepter. Les pages blanches du livre, on les tourne, on se reprend et on saute. On remonte à la surface, souvent grâce à ces amitiés, à ces amours, aux beautés et aux joies de ce monde. Et comme tu le sais, rien n’arrive pour rien, et rien n’est jamais perdu ni inutile. Merci mon amir pour ces mots de réconfort…très bonne soirée à toi et gros bisous.

      J'aime

  4. colettedc says:

    … lis : une excellente conclusion …

    J'aime

    • …j’avais bien compris oui, mais merci de préciser…

      J'aime

  5. colettedc says:

    J’♥ ! … oui, ce livre reçu à la naissance, il est de toutes les couleurs mais, il faut l’admettre quelques pages sont moins colorées mais ça dépend peut-être qu’elles le sont encore plus que les autres, parce que c’est elles qui nous font avancer avec le temps … alors, moi, je dis qu’il ne faut en déchirer aucune car, toutes, elles sont précieuses … et maintenant qu’on a l’expérience faire les bon choix pour une
    excellent conclusion n’est-ce-pas ! … ah ! … il y aura encore des erreurs mais, si belle est la vie ! Bon et bel après-midi à toi Delvina !

    J'aime

    • Bonojur Colette…et oui, le livre de notre vie nous est donné…et à nous de l’écrire. Les pages sont remplies de toutes sortes de couleurs, parfois elles demeurent blanches. Mais comme tu dis, il ne faut pas en déchirer aucune, seulement quelques les tourner un peu plus rapidement et ne pas trop en retenir le vide! Merci pour ton judicieux commentaire mon amie, à bientôt et gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :