Le gentil pêcheur

Bonjour…le 31 mai déjà. Et le printemps qui va bientôt se terminer pour céder sa place à un autre été…saison pleine de promesses et de feu! Aujourd’hui, je fais une parenthèse un peu plus rêveuse…et d’une passion cachée, mais brûlante. Il faut bien que nous permettions à nos coeurs et à nos oreilles d’écouter aussi les murmures de cet amour romantique, non?!?
Laissez-moi vous raconter cette histoire un peu troublante, et presqu’incroyable, tant elle fut touchante. Hier soir, lorsque je suis allé prendre ma marche quotidienne, je suis tombée par hasard sur cette femme assise près de la rivière. La température était très douce, ni trop chaude, ni trop froide. Certes un peu humide après toute la pluie qui était tombée durant la journée, mais c’était très agréable d’être dehors. Arrivée au bout du pont qui traverse la grande rivière, que plusieurs appellent aussi le fleuve, je me suis approchée du quai en espérant pouvoir m’asseoir un moment, afin de me reposer un peu sur le seul banc placé à cet endroit.
C’est alors que je l’ai vu. Elle semblait ailleurs, son regard portait au loin, et de ses yeux pourtant ouverts, elle ne s’aperçut même pas que je m’asseyais à côté d’elle. Du moins, c’était ce que je croyais. Néanmoins, elle me dit sans même tourner la tête vers moi… » Salut, je m’appelle Danielle. Et oui, tu peux t’asseoir là, si tu veux. Je viens ici tous les jours, espérant revoir mon pêcheur venir vers moi. Mais il ne vient jamais. Bah, je sais que tu ne comprends pas…alors laisse-moi te raconter. ».
Et Danielle poursuivit d’une voix douce et calme.  »J’étais donc assise à regarder quelques canards plonger leurs têtes dans l’eau, et il devait en ressortir une certaine magie, puisque tout à coup, je ne me sentais plus autant fatiguée. Depuis bien longtemps, je me sentais en harmonie avec toute cette nature qui m’entourait.

Puis je l’ai vu, debout à plusieurs mètres de moi, jetant sa ligne à pêcher dans la rivière. Il attrapait des poissons qu’il remettait tout de suite à l’eau. J’avais fermé un instant les yeux, car le soleil brillait fort ce soir-là.
Quand je les ai ouverts à nouveau, le pêcheur se tenait debout près de moi. Il souriait et avait dans les yeux une lumière qui luisait presque aussi puissamment que le soleil. Il m’avait gentiment demandé s’il pouvait s’asseoir et j’avais dis oui, bien évidemment. Nous regardions le soleil danser sur l’eau et dessiner les reflets flamboyants que cette dernière nous miroitait.
Soudain, il s’était levé, m’avait tendu la main et comme je prenais celle-ci, il me conduisit tout près de l’endroit où plus tôt il pêchait. Puis, toujours en silence, nous avions longé le sous-bois qui bordait la rivière. Alors sans un mot, il prit mon visage dans ses mains et déposa sur ma bouche un long baiser brûlant. Doucement, comme s’il était logique et naturel que je m’abandonne ainsi à un inconnu, nous avons fait l’amour. Je te jure, jamais auparavant je n’avais connu autant de passion et de plaisir!
Quand, après plus d’une heure, nous nous allongèrent, épuisés, il avait seulement souri. Ensuite, un peu étourdis encore par ce tourbillon, nous nous étions rhabillés, toujours sans parler afin de pas briser le charme. Prenant à nouveau ma main, il me reconduisit jusqu’à ce même banc sur lequel nous sommes assises maintenant. Et, avant de s’éloigner pour de bon, il me dit :  » Je viens ici pêcher tous les ans, mais j’habite ailleurs. Et comme je dois repartir, je te dis merci, cela fut tout simplement magnifique, et je n’oublierai pas. Car tu as rendu cet endroit encore plus précieux pour moi. Peut-être nous reverrons-nous???  ».
Sans rien ajouter de plus, il est parti sans même me dire son nom. Alors depuis, je viens tous les jours m’asseoir à cet endroit. Je regarde l’eau descendre doucement vers les chutes plus loin, et je revis un soir de l’été dernier. Mais tu sais quoi? Je crois être tombée amoureuse…et le temps qui a fui n’a pas réussi à effacer cette merveilleuse rencontre. Alors, telle une âme à la recherche d’un corps qui l’accueillerait, je l’attends. Il viendra peut-être demain, dans un mois, ou seulement en septembre, qui sait. Tout ce dont je suis certaine, c’est que lorsque nous nous retrouverons, ce sera un tel bonheur. ».
Là-dessus, Danielle se leva et s’approcha de l’eau. Elle jeta une rose à la rivière, remonta doucement la pente, me sourit et prit le sentier qui mène à la route. Je demeurai assise encore un peu, me laissant bercer par le bruit de l’eau qui tout à coup était devenue plus sombre. Et je réentendais Nana Mouskouri chanté de sa voix nostalgique et triste :  »…je lance dans la rivière, cette rose est ma prière…et si tu la vois, tu sauras que je pense à toi… ».
Je me levai à mon tour et reparti vers chez-moi. Toutefois, je crois que l’image de Danielle restera gravée en moi pour longtemps encore!!! Tant d’amour pour si peu de temps…mais pour toujours un parfum d’éternité.
Delvina A. Lavoie

dc30e81d

Publicités

8 réflexions sur “Le gentil pêcheur

  1. Bonjour Delvina

     » Le gentil pêcheur  » est un papier romantique …
    incroyable mais vrais , cette histoire romantique vécue par danielle
    est coup de foudre , voire même un premier amour qui l’a rendue aveugle se je me permets l’expression elle dit :  » je suis tombée amoureuse  »
    c’est des choses de la vie qui arrivent à quiconque …
    l’expression que j’ai tant apprécie est celle-ci :  » Danielle jeta une rose dans la rivières  » …symbole de l’espoir de la vie …merci de ce régale intellectuelle , combien romantique … bravo ! et bon continuité pour la verve de ta plume d’or combien très fertile …mes amitié majid .

    J'aime

    1. Bonjour Majid…oui, l’histoire de Danielle est un peu incroyable puisqu’elle n’est fondée que par une seule rencontre. Mais parfois, il ne suffit que de peu afin que l’amour vous prenne tout entier et ne vous quitte plus! Il semble arriver que par une destinée plus forte que nous, c’est comme si nous avions enfin trouver ce que certain/e/s appellent  »l’âme soeur ». Merci mon ami pour ton commentaire et ton passage toujours apprécié, bone semaine et gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s