Ce morceau de moi

Ce soir, une chanson un peu mélancolique, par laquelle se manifeste une part de chagrin et de nostalgie, accompagne mes souvenirs. Mon esprit vagabonde dans ce passé qui pourtant demeure attaché à moi, même s’il ne m’emprisonne pas. Que je sois un ange…la voix de cristal de Nana Mouskouri revient faire un rappel dans ma tête…et dans mon coeur…
Nana chante...<<… que je sois un ange ou que je sois un diable, c’est aussi insupportable.ange-diable
Mon coeur est étranger, la musique le change toujours en notes noires et blanches.
Ce n’est pas vraiment l’ennui, c’est un rêve qui fuit vers des villes toutes neuves.
Où règnent des mendiants, mon angoisse est un fleuve d’où les pleurs d’enfants pleuvent.
Ces chansons que pleurent ma voix ne sont pas à moi, elle s’enroulent autour d’un ancien amour oublié.
Et tous les mots expirent, que je veux te dire…je suis muselée. Tes yeux me déchirent, ton regard m’attire triste et noir.
Et moi je tais mon rêve obscur…comme entre leurs murs s’en vont les prisonniers qui seront demain fusillés.
Et que je sois un ange ou que je sois un diable, c’est aussi insupportable.
Je ne veux plus changer, dans mon coeur se mélangent toujours des larmes noires et blanches.>>
Voilà…quelques mots partagés, comme ça, sans rien vouloir bousculer. Et encore cette envie d’écrire un peu…ce morceau de moi.
Il y eut un jour où la vie prit un autre tournant…où les peines, les déchirures et les tourments atteignirent une autre dimension. Quelques joies rapiécées par le temps vinrent aussi prendre place dans mon existence. Alors, si ce soir je vous laisse ce morceau de moi, il s’abandonne à vous de cette manière encore un peu naïve, petite et un peu vidée.
Ce morceau de moi qui dans ces quelques lignes se déchire et hurle un peu dans la noirceur, il vient à vous le cœur tendre et les mains nues. Ce morceau de moi, il n’entend plus, sauf peut-être les cris qui se meurent en lui. Ces cris qui d’une voix étouffée osent à peine s’élever pour se faire entendre.
Il ne dit rien…rien de plus que ce que toujours il vous disait. Qu’il faut vivre pour aimer, et aimer pour vivre. Qu’il faut croire et espérer, qu’il ne faut pas abandonner la course sans avoir tout essayé afin de se rendre jusqu’à la ligne d’arrivée.
Ce morceau de moi, il rit, il pleure, il chante, il hurle, il est pour moi, il est pour vous…qu’en restera-t-il demain? Qui peut dire…car qui sait avec certitude s’il reviendra avec le lever du jour.
Il y a encore cet autre morceau de moi qui pour toi aurait traversé les mers, soulever la terre et fait pleuvoir dans le désert brûlant. Plein d’espoir et de passion, ce morceau de moi s’était lui aussi abandonné…et parfois même malgré moi, il attend et espère encore un signe de toi. Et qu’un autre jour se lève, que le voile se retire, que tu lui dises ‘’viens’’…et que son cœur rejoigne le tien, puis que ton corps l’entraîne dans une ronde où ne tourbillonneraient qu’amour, tendresse, désir et douceur.
Voilà…il y avait…il y a encore…ce morceau de moi qui certains jour n’est déjà plus mien, mais qui pourtant ne bouge pas.
Delvina A. Lavoie.

 

 

Publicités

À propos D.A. Lavoie
''Mon âme a son secret, ma vie son mystère''...une rêveuse passionnée avec la tête perdue dans certains nuages oui, mais avec les pieds bien sur terre...et toujours amoureuse...de la vie, de l'amour et des mots....puis vivre de tout ce qui est encore à découvrir. ''My soul have its secret, my life its mystery''...a passionate dreamer with her head lost in some clouds yes, but with my feet well on the ground...and always in love...with life, with love, with words...and living by what else is to discover.

10 Responses to Ce morceau de moi

  1. WordsFallFromMyEyes says:

    I am sure your melancholy is now all passed, just looking at your wonderful site.

    I love viewing first posts! I enjoy seeing where people started, and why, and seeing how they have grown.

    A wonderful post.

    J'aime

    • D.A. Lavoie says:

      Thank you my beautiful friend. Melancoly comes and goes, like for everyone esle I guess. I know you must ahve you share too, bieng surrounded by all these wars and though days with your son, you ex and everything. It’s always a pleasure for me when people takes the time to translate and comment my posts. I like your blog too and right he’s my featured Star Blog! You come visit anytime you like and I enjoy reading you too qand follow how thing evolves for you. Have a great end of week, take good care of you and I’ll be seeing you.

      J'aime

  2. majid says:

    Bonjour Delvina ,

     » Ce morceau de moi  » est un commentaire sentimentale
    il traite des choses de la vie d’un vécu nostalgique….
    le thème vaut son pesant d’or , le contenue est riche en
    termes et en arguments …
    le papier s’adresse plus spécialement personne particulière
    en espérant un retour aux sources et que la roue finit
    toujours par tourner ….
     » que son , cœur rejoigne le tien … »
    est l’expression que j’ai tant appréciée
    merci de ce régale intellectuelle combien plaisant
    bravo! et bonne continuité pour la richesse de ta plume
    d’or combien très fertile …
    mes amitié majid

    J'aime

    • Merci Majid de ta bonne analyse, ainsi que de ta fidélité. Un retour aus sources est parfois nécessaire et souhaité. Je suis heureuse que cet article t’ait plu et que tu l’apprécies. Bonne fin de soirée, gros bisous.

      J'aime

  3. Bonjour Line…oui, nous avons tous un morceau des autres qui nous suit. Même à travers notre unicitié, ce qui fait que nous sommes tous différents, donc unique et pas tous pareils. Ce constat est réaliste et vient aussi d’une humilité saine qui nous affirme que malgré tout ce qu’on ressent et ce qu’on vit, nous sommes une particule de cet Univers, et ainsi un morceau de l’humanité. Merci de ton passage Line, de ta fidélité et d’aimer ce que j’écris. Bisous, bonne fin de journée.

    J'aime

  4. line cyr says:

    Moi quand je li un livre bien je vois et je li un morceau de moi, quand j’écoute une chanson c’est un morceau de moi, quand je vois passer sur le trottoir une mère avec son enfant c’est un morceaux de moi, quand je vois une personne souffrir c’est un morceau de moi,. Tout le monde à un morceaux de tout le monde. Car ont n’est tous égaux sur cette planete terre, ont n’as tous un morceau de quelqu’un à quelque pars.. et même si chaque personne est unique ont vis tous des joie et des peines donc ont n’as tous un morceau de quelqu’un…. merci delvi tes texte sont très intéressant j’adore ton blog….bisous xoxoxoxox

    J'aime

  5. mariadesuede says:

    Un beau texte, très touchant !

    Je devrais écrire un texte sur ce que je ressens, sur mes racines wallonne et italienne, qui m’intriguent dans ma vie. Oui, je suis née en Suède, et j’aime bien le hockey sur glace. Mais je parle tant de langues, je parle italien avec ma belle-mère à Naples… Je suis un peu perdue dans mon identité… Mais tout va bien…

    Je suppose que tu habites à Montréal, ou à Québec, bien, je parlais français belge avant de m’installer en France…

    J'aime

    • Bonjour Maria! Quel plaisir de lire ton com! Non, je n’habite pas à Montréal..ni au Québec pour tout te dire. Je suis une francphone canadienne comme on dit! Tu parles l’italien? Donc u vas souvent là-bas aussi…c’est un pays que j’adore, même si je n’y suis jamais allée. Oui, tu dois te sentir appartenir un peu partout…l’important, c’est de t’aimer toi, pour qui tu es! Reviens quand tu veux et merci de ta visite, très bon week-end!

      J'aime

  6. Ginette says:

    Ce morceau de toi qui chante, qui rie, qui pleure et qui hurle, est aussi un morceau de moi, qui se cherche et qui essaie de trouver sa place dans ce monde si impersonnel et difficile… Heureusement qu’il a en nous l’espoir, nous sommes des battantes et tant que notre coeur battra, nous trouverons sans doute un morceau de nous chez bien des gens. Je t’embrasse mon amie, merci, Gigi

    J'aime

    • Bonjour Gigi…comment te remercier plus encore de ta fidélité mon amie?!? OUi, je vois que tu me comprends…et à travers toutes nos larmes et nos sourires, il y a ces amitiés précieuse qui nous aident à croire encore. De même que ces grands espoirs qui nous permettent de continuer et de trouver en nous la force de vivre, un jour après l’autre. Merci ma belle, gros bisous.

      J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :