Que changeriez-vous…?

L’article d’aujourd’hui naît d’une suggestion d’idée venue de la part de Line Cyr, que je remercie beaucoup pour sa participation.
La question est la suivante? Si votre vie était à recommencer, qu’est-ce que vous y changeriez?
Euh…cela dépend de tant de choses! Presqu’inévitablement, tous ces changements que nous aimerions apporter se relient à notre passé…puisqu’on ne peut encore changer l’avenir! Bon, on ne peut pas changer le passé non plus. Tant qu’à changer ce que nous vivons aujourd’hui en ce moment, cela demande de la rigueur et de la volonté, puisque tout changement quelconque demande d’abord une prise de conscience sur soi-même. Je l’avoue cependant qu’il m’est plus ou moins donné d’écrire facilement sur ce sujet, puisque beaucoup de mes croyances et valeurs ne semblent pas aller de pair avec ce passé qu’il me faudrait ‘’changer’’!
Changer…sans doute une habitude, une décision qui peut-être nous a été fatale…et que si c’était à refaire, nous n’empêtrerions certainement pas la même route qu’il y a 20 ans! Certain/e/s aimeraient sans doute bifurquer à droite plutôt qu’à cette gauche qu’ils ont prise!
Pour bien entrer dans ce moule qui demande une nouvelle perception de soi, faisons donc abstraction de tout ce qui est maintenant, ainsi de tout ce qui pourrait être demain.
En somme, ce besoin d’arrêter un moment sa pensée sur le sujet commence par celle d’une envie qui depuis toujours nous habite…un rêve caché quelque part au fond de soi. D’ailleurs, tout désir de changement ne part-il pas d’un rêve ou d’une envie passés que nous n’avons jamais osé réaliser, soit parce qu’une timidité, un évènement ou encore une peur d’être ridiculisé/e, nous a retenu de poursuivre ce rêve?!?
Je pense à celle dont la voix lui aurait peut-être permis de voir loin et de faire que sa vie eut été différente, ou qu’elle eut été moins lourde…ou encore à celui dont le talent de dessinateur aurait pu lui permettre de sortir de sa coquille…ou celle pour qui la danse fut une passion et un amour si grand et qui à cause d’une blessure suite à un bête accident, dû cesser de voler sur les planches.
La seule vérité qui puisse exister là-dedans, c’est que tous et chacun, autant que nous sommes, aurions quelque chose que oui, nous changerions s’il nous était accordé de recommencer nos vies. Aurions-nous par contre été plus heureux que nous l’avons été si nos choix et nos décisions nous avaient conduit ailleurs? Question un peu vide de sens et parfois même un peu défaitiste…puisqu’aucun d’entre nous ne peut changer quoi que ce soit de ce passé. Il n’est que ce qu’il est : le passé. Une tranche de nos vies avec ses souvenirs, ses regrets, ses amertumes, ses espoirs, ses douceurs, ses rires et ses pleurs qui nous suit partout, mais dont nous avons le choix de traîner ou non.
Chacun de nous a donc quelque chose qu’il, ou elle, aimerait changer…tout le monde? Je me demande bien…néanmoins, si j’écoute attentivement, une grande majorité de gens admettent que oui en effet, si leur vie était à recommencer, ils/elles, y changeraient telle ou telle chose. Et cette chose est la plupart du temps un rêve non réalisé ou une vie pleinement vécue.
Indéniablement je crois que, pour que nos vies eussent été différentes, il va de soi que la vie des autres, ceux et celles qui ont meublé nos jours, dut être différente aussi. Car ces derniers, et dernières, ont tellement marqué/e/s de leurs passages nos vies, que sans leurs propres forces ou lacunes, comment leurs influences directes sur nous n’eurent-elle pas affectées nos choix (conscients ou non) et nos parcours?!?
Ainsi donc, si c’était à recommencer…pour cela il nous faut faire abstraction des autres aussi…de nos anciennes peurs, valeurs et croyances…et de faire comme si. Faire comme si…qu’aurait été ma vie si j’avais été moins timide, plus fonceur ou fonceuse, moins retenu/e par mes parents ou mes pairs…qu’aurait été ma vie si on m’avait laissé/e tranquille…qu’aurait été ma vie si j’étais né/e dans une famille plus riche (argent)…qu’aurait été ma vie si…
Cependant comme disait ma mère, ‘’avec des si on ne va pas à Paris!!’’. Petite phrase bien simple…mais qui me ramène à moi, et à dire que tous ces ‘’si’’, nous ne devons pas les laisser nous submerger ni nous engloutir, car ils peuvent êtres traîtres ou lourds, et que souvent ils ouvrent la voie aux regrets, aux dénis ou aux abandons de soi. Les ‘’peut-être’’ et les ‘si’’ ne sont que des suppositions qui gêne la vie…il est très humain de se poser parfois cette question de ‘’si je pouvais changer quelque chose à ma vie passée’’. Cependant, afin d’équilibrer ce passé et ce présent, il ne faut pas y prolonger en nous ces questionnements, telle une fausse note qu’un piano désaccordé fait entendre. Mais ne pas oublier que quoi que fut notre passé, il a été, et est, la fondation de qui nous sommes devenu/es…et que par ce passé nous avons appris que nous ne pouvons y revenir, mais changer AUJOURD’HUI ce qui peut être changé pour nous et en nous.
Il ne me reste qu’à conclure en vous posant la question ‘’Que changeriez-vous’’, qui dit aussi ‘’Qu’auriez-vous aimé vivre ou fait de différent?’’. Au plaisir de vous lire alors, bonne fin de journée.
Delvina A. Lavoie
Publicités

8 réflexions sur “Que changeriez-vous…?

  1. Bonjour Delvina ,

     » Que changeriez-vous…? » est un commentaire de portée philosophique
    l’argumentation est claire et compréhensive …
    cependant ! il ne faut pas perdre de vue qu’il y a des choses qui dépendent
    de nous et d’autres qui né dépendent pas de nous …
    laisse moi te dire que le passé demeure du temps vécu ou il est impossible
    d’y revenir depuis la naissance à ce jour .
    il nous est permis de changer nos mauvaise habitudes en bonnes habitudes
    et ce à partir du présent
    en regardant dans le rétroviseur ( introspection ) , on se corrige on rectifié
    le tir , comme on dit .
     » changer aujourd’hui ce qui peut être changé pour nous et en nous  »
    est l’expression que j’ai tant apprécie ..
    merci de ce régale intellectuelle combien instructif ….
    bravo! et bonne continuité pour ta plume d’or combien très fertile
    mes amitié majid .

    J'aime

    1. Bonjour Majid, encore une fois, tu as bien cerné le sujet. Oui c’est ce que nous croyons tous, et qui si souvent fait partie de la réalité: il y a des choses qu’on peut changer et d’autres pas. Changer se dont nous avons un pouvoir et une maîtrise dessus, et laisser aller ces choses qu’on ne peut pas changer, puisque le dénouement n’est pas de notre essor. Ce sont celles qu’on ne peut maîtriser…commes ces chose du passé que nous ne pouvons ressuciter et de là vient soit l’acceptation ou le refus (parfois inconscient) d’avancer. Merci mon ami, c’est toujours un plaisr de lire tes commentaires…gros bisous et bonne fin de soirée.

      J'aime

  2. Toute une question ça mon amie… Si j’avais eu la chance de changer quelque chose dans ma vie, sûrement que j’aurais vécu pleinement sans toujours écouter les rengaines de mon père qui me rendaient insécure et renfermée parfois. Je serais allée sûrement aux études pour être auteur ou écrivain; j’ai toujours adoré l’écriture. Mais les études pour les filles avec mon père, c’était impensable. L’ancienne mentalité qu’une fille n’a pas besoin d’études car elle trouvera un mari pour la faire vivre… J’apprécie tout de même les belles années que j’ai vécu avec mon mari et mes filles jusqu’à ce que la maladie s’installe dans ma vie; personne ne souhaite ça; alors évidemment ça ne faisait pas partie de notre projet de vie, mon mari et moi. Toute notre vie et celle de nos enfants a été transformée… Heureusement, quand nous arrive un tel événement, après le coup de semonce primaire, on apprend à réfléchir, à se repositionner, à savoir ce qu’on ne veut plus. Ça prend beaucoup de résilience pour pouvoir retrouver un certain équilibre pour nous et pour notre famille. On apprend à se parler et j’ai appris à faire les choses différemment et j’ai appris que j’avais des talents et des aptitudes que je n’aurais probablement jamais découverts, n’eût été de la maladie car je n’aurais pas eu le temps… Je fais aussi beaucoup de bénévolat, selon mes capacités, qui me donnent le sentiment d’être encore utile à quelque chose. Voilà mon amie, c’est un court retour sur ma vie. Bon sujet de réflexion, merci à Lyne d’y avoir pensé et merci à toi de ton écrit sur le sujet qui m’a permis de voir un peu où j’en suis dans ma vie. Je t’embrasse Delvi, Gigi

    J'aime

    1. Bonsoir ma belle amie…il est certain que nous avons tous une nostalgie, sinon des sentiments d’avoir un peu égaré quelque chose en cours de route, mais très souvent tout ce que nous croyons voir perdu peut devenir un gain, ou une compensation tellement riche pour nous en tant qu’être humain! Ce que tu vis n’est pas facile,je sais et je te lève mon chapeau pour ton courage et ta persévérance. Ce qui me porte à dire que rien n’est perdu ni vain…car au-delà de tout, toi tu apportes une leçon de vie et d’espoir. Merci Gigi pour ton passage et ton enrichissant commentaire…à bientôt, gros bisous.

      J'aime

  3. Bonsoir Line…non il ne faut pas avoir de regrets…ils sont inutiles et ne font que nous ralentir dans notre progression humaine. Comme bien des gens, ces talents cachés par la timidité et la peur du ridicule ont été retenus, enfouis puis nous avons cru (ou alors nous nous en sommes convaincus) qu’ils étaient oubliés…pourtant parfois ils refont surface et reviennent nous hanter. Attention à ne pas laisser ces pièges, parfois souvenirs, nous rendre malheureux! Là est une preuve qu’il faut vivre nos rêves lorsqu’ils surgissent à nous, sinon ils finissent par s’évanouir dans la brume! Merci de ton com…à bientôt.

    J'aime

  4. woooow La Delvi je me suis retrouver plus de 40 ans en arrière et j’entend encore mon père qui me disait, Line une étoile est née, mais cette étoile dors et elle ne veut pas se réveiller…..Je veux dire par la, moi quand j’étai enfants je fesait des pièce de théatre à la maison…et j’ai commencer à aimer sa, ensuite mon père m’as acheter une grosse enregistreuse à 8 traques, un soir j’ai monter une pièce toute seul je fesait 4 personnage en même temps, et quand mes parents ont écouter sa ils ont été tellement surpris qu’ils étai bouche bée…Donc j’aurai aimer jouer dans un téléroman québécois qui veut dire j’aurai adorer être actrice….J’étais tellement timide que j’ai perdu cette chance….Si sa serai à recommencer je foncerai je ferai pas la même erreur……La 2 ième chose que j’aurai changer aussi si j’aurai pas cette timidité c’est le chant……Je me souviens j’étai dans un coeur de chant à l’école et quand venais la messe du Dimanche le professeur me fesait chanter seul à n’avant car j’avais une voix puissante…..Ont m’as toujours comparer à la voix de Ginette Reno donc j’avais se grand talent et je l’es toujours mais dans ma douche hihihihihih…..Je ri mais quand j’y pense j’aurai du foncer et essayer de mettre ma gêne de coté, mais j’y suis jamais arriver dans le temps……j’ai même été approcher pour chanter dans un orquestre mais encore une fois j’ai dit non…..Tout sa à cause de ma gêne et le trac qui m’empêchait de respirer…..Donc si j’avais à changer quelque chose dans ma vie…..Je foncerai soit pour être actrice ou me lancer dans le domaine du chant et faire des CD…… Merci Delvi d’avoir chosi mon sujet tu m’as fait revivre tout sa…..Tu sais j’ai chanter dans bc de mariage dans ma vie…..j’aurai du continuer lol…..Mais faut pas avoir de regret …..Peut-être que dans ma prochaine vie sa sera autrement qui sais…….Bisous mon ange xoxoxox

    J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s