Qu’ai-je appris?

fem.mys157

 (Tout nouvel article!)

 – Un autre matin s’est levé sur ma vie. Que sais-je de plus qu’hier? Qu’est-ce que la nuit m’a apporté?

Quelques larmes séchées,  un rêve égaré…et le souvenir de mots, de sourires et de lumières éclatantes.

Je regarde cette horloge dont le tic-tac régulier me confirme qu’il y a encore de la vie malgré le silence.

Un ciel gris persiste à couvrir la ville et des enfants jouent.

Je suis allé aussi prendre l’air, comme si tout pouvait reprendre sa place.

J’ai écouté ces chansons qui me parlaient tantôt d’amour, de tristesse ou d’espoir.

Je marchais la tête haute, quelques fois je fermais les yeux pour mieux voir.

Et je me demandais…’’qu’ai-je appris de la vie, de MA vie?’’…

Parfois rien, souvent beaucoup …mais les mots et les pensées se perdaient!

J’ai appris…que j’étais encore et toujours une femme, donc une simple âme humaine, forte et fragile.

Que même si je voulais l’ignorer, j’étais capable d’aimer et d’attendre l’inattendu.

J’ai appris aussi que je demeurais capable de souffrir et que j’avais encore la possibilité de faire des choix.

Comme celui de jeter mon âme dans la tourmente ou trouver pour elle un oasis de paix.

J’ai appris que ma vie n’est rien, mais qu’elle est tout…quel paradoxe!

J’ai appris qu’atteindre les étoiles se fait surtout en chacun de nous,

et que je peux en choisir une parmi des milliers et me laisser guider par elle.

J’ai appris que le monde peut encore changer, que l’oiseau peut encore voler…

Et que les chasseurs sont toujours à l’affût et prêts à tirer.

À tirer et à blesser ou tuer nos élans de passion.

J’ai appris qu’au fond la vie c’est ça : une suite d’apprentissages qu’il me faut apprivoiser et enlacer si je veux survivre.

J’ai appris que la vérité n’est pas la même pour tout le monde.

Que les yeux de chacun voient un horizon qui peut-être bleu, blanc, gris ou noir.

J’ai appris…que j’aurai encore une longue route à parcourir…qu’elle sera jonchée de fleurs et d’herbe toute verte,

mais parfois de chiendent et de roses fanées. Il y aura donc des parfums exquis, mais aussi des épines.

En fait, ce que j’ai retenu le plus de cette existence, c’est que bien humblement et lucidement, je ne sais rien…et que j’ai encore tout à apprendre.

Car trop souvent j’ai cru atteindre quelque sommet…pour ensuite dégringoler tout aussi brutalement au bas de la montagne…

et donc, force me fut d’admettre que malgré tout ce que j’avais cru avoir appris de grand,

que si maintes fois j’avais entrevu une lumière, que si ma vie fut belle et généreuse,

il me reste encore tant à faire pour apprendre à vivre, donc à aimer au-delà même de ce mot.

J’ai appris…que la vie ne peut exister sans l’amour…et que sans l’amour, la vie n’existe pas non plus.

J’ai appris que si mon cœur bat encore après tous ces bouleversement qu’il a connu, c’est parce qu’il sait qui je suis, qu’il sait me reconnaître et qu’il sait où me retrouver.

Delvina A. Lavoie

Publicités

14 réflexions sur “Qu’ai-je appris?

  1. Bonsoir Majid, merci d’être passé. Ton commentaire est bien précis via-à-vis cet article. Je connais la chanson Je sais, de Jean Gabin. Il y a une très bonne leçon à en tirer! Car, et cela vaut pour tout le monde je crois, qui peut vraiment prétendre tout savoir?!? La vie est une leçon continue, de la naissance à la mort…mais elle est aussi parsemée de fleurs, de bonheur, d’amour…quelques fois de haine, d’indifférence et de peur. C’est de là qu’en vient tout la saveur! Pase une belle fin de semaine, gros bisous.

    J'aime

  2. Bonjour Delvina ,

     » Qu’ai-je appris?  » est un commentaire et intéressant
    il traite d’un vécu , avec ses moments passé (…)
    le thème explique tout et a son pesant D’or
    il m’a fait rappeler la chanson  » je sais  » de Jean Gabin que
    je t’invite a l’écouter .
    certes ! la vie sans amour n’est pas une vie , comme la soupe
    sel est fade sans gout .
    cependant il faut tirer un trait sur cette première mi-temps
    de la vie et vivre le présent…
    l’expression que j’ai apprécie est la suivante :
     » j’aurai encore une longue route à parcourir …qui sera juchée de fleurs et d’herbe toute vert  »
    la fleur est le symbole de la vie , de l’amour
    merci de ce régale intellectuel combien instructif
    et édifiant…
    mes amitié majid .

    J'aime

  3. J’ai fait une petite erreur dans mon commentaire à la phrase: En vieillissant, j’ai appris que mes parents en savaient beaucoup plus que je pensais quand je suis devenue une jeune adulte; mais je crois que tu avais compris loll. Je suis toujours heureuse de commenter des textes aussi enrichissants que celui-ci. Gros bisous mon amie!

    J'aime

  4. Moi j’ai appris de ne pas me créer d’attentes des gens, mais beaucoup plus de la vie. Qu’on peut aller très haut et retomber très bas, l’espace d’un instant… Que la vie ne nous fait pas toujours des cadeaux, mais d’apprécier tous ceux qu’elle m’apporte. J’ai appris que vivre dans le passé nous fait oublier de vivre le moment présent et de se projeter dans l’avenir n’est peut-être toujours la solution. En vieillissant, j’ai appris en savaient beaucoup plus que je pensais quand j’étais jeune adulte. En fait, j’ai appris aussi comme toi qu’en fait je n’ai pas appris grand chose, mais que j’ai encore tant à apprendre… Merci Delvi, très intéressante cette réflexion, j’ai bien aimé! Gros bisous mon amie, Gigi

    J'aime

    1. Ton commentaire est tellement le reflet de ce que nous vivons mon amie. Et avoir cette grâce et cette humilité de savoir que bien que nos routes furent parfois tortueuses et d’autres si belle que nous croyions un tel bonheur impossible, cela démontre un grand courage et une lucidité bien établis. Merci Gigi de ton passage…cela me fait toujours très plaisir de lire tes commentaires judicieux! Gros bisous.

      J'aime

  5. bravo ma delvi c’est magnifique se que tu as écrit, tu sais que j’adore te lire…Oui maintenant je sais se que je suis.. merci pour ton beau partage j’adore. gros bisous

    J'aime

  6. « Qu’ai-je appris? » Chacune et chacun d’entre nous pouvons nous poser la question car elle est cruciale puisque c’est cette prise de conscience qui nous fait grandir. Eh oui! Est grande la personne qui se sait petite, humble et qui avoue n’avoir rien appris ou si peu de choses. Car demain apporte du nouveau encore à apprendre. Notre liberté d’être humain s’exerce dans nos choix.
    Ce que tu dis est juste et véridique.
    Bonne fin de journée sous la bruine. Bisous. xoxoxo

    J'aime

    1. Merci de ta belle présence Ariane. Ton commentaire me touche beaucoup et tu sais à quel point ton opinion compte pour moi! Être capable de reconnaître son impuissance et sa nature de simple humain imparfait est je crois un plus (+) pour nous! À bientôt, gros bisous.

      J'aime

  7. Je vais continuer de le visiter ce blog ……Il est splendide et il reflète beaucoup tous ses belles choses que tu sais si bien dire ma delvi ❤ ❤

    J'aime

Espace commentaire...merci de laisser une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s